you've got a friend in me! Naaaaah...just kidding ! [Kayle]


 

 :: Korriban Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

you've got a friend in me! Naaaaah...just kidding ! [Kayle]

avatar
Crédits : 544
MESSAGES : 38
AFFILIATION : Empire Sith
Avatar : Adam Driver
Crédits : Class Whore

Profil
Inventaire:
you've got a friend ine me! Naaaaah...just kidding !
Kayle& Leto
Lorsqu'il utilisait le poison, Leto avait toujours un petit rituel porte-bonheur, une simple superstition...
Déjà, lorsqu'il utilisait le poison, cela ratait toujours mais...hé, ça permettait de garder le rythme tout autant que de garder la main ! Les mots de son maître, à vrai dire, qui accueillait les tentatives avec humour. La ténacité de son apprenti était une leçon comme une autre, chaque échec poussait le caractère de Leto dans une direction qu'il appréciait mais aurait été incapable de lui donner seul. Il fallait s'adapter, quant au fait de mettre sa vie en danger, disons que cela rajoutait du piquant.
Leto pouvait-il survivre sans son maître? Non, et l'apprenti le savait. Ce n'était nullement une question de capacité mais une, plus insidieuse, de solitude.
Ils ne se détestaient pas l'un l'autre, nourrissaient des conversations et débats intéressants, des disputes et altercations également, ce n'était pas de la tendresse, ce n'était pas de l'amitié, c'était un lien voilà tout. Un lien pour l'animal solitaire et souvent furieux qu'était Leto.
Tuer ce lien, ne serait-ce pas devenir plus faible? Rien ne se construisait par la solitude si ce n'est la mort.
Quant aux amitiés autres que Leto se donnait...  Kayle en était un bon exemple. Improbable, ridicule peut-être aux yeux des autres, Leto voulait en faire la métaphore d'un chaos naturel et contrôlé tout à la fois. Mais y avait-il de la sincérité?
Oui... Bien que le mot et le sens soient différents pour des siths. Ce n'était pas quelque chose de vide, c'était simplement quelque chose de dangereux.
Et chaque fois que Leto utilisait le poison sur son maître et que cela ratait, il amenait une bouteille de vin à Kayle.
A Partager.
Une superstition...
Le premier verre était toujours pour son ami, là encore histoire de se porter chance. Pourquoi? Parce que rien n'empêchait son Maître d'avoir empoisonné la bouteille également.

Comme toujours, il frappa chez kayle, comme toujours il entra sans invitation. Il y avait du temps pour les manières parfois, et il y avait du temps à ne pas perdre.

”Encore un échec, j'ai testé le même poison qu'il y a deux ans dès fois qu'il ne pense plus risquer grand chose de ce côté là, j'avais également bien dissimulé le goût mais rien. Et trébucher sur lui dans les escaliers n'a rien donné non plus.”

Tenait-il tant que cela à être Darth? Oui. Pourquoi? Euh..un titre, une reconnaissance? Oui, une soif de reconnaissance peut-être, mais cela était trop tard, leto était connu comme le Lord ne pouvant devenir Darth, il garderait sans doute cette étiquette jusqu'à la fin à moins d'un coup d'éclat particulièrement puissant, le genre capable d'arriver une seule fois pendant une vie.
Il n'était pas fait pour les coups d'éclats.
Quant aux batailles auxquelles il avait participé également avec succès, là encore on les oubliait. Qu'était-on, peu importe le côté de la Force que l'on utilisait, oui qu'était-on à part un échec?

”Allez, buvons un peu à ta santé, il faut bien ici que quelqu'un en vaille assez le coup...”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 109
MESSAGES : 55
AFFILIATION : Empire Sith, famille Vaar'in... et surtout lui-même
Avatar : Chris Hemsworth
Crédits : @tumblr

Profil
Inventaire: Sabre laser rouge
Des missions. Adriel semblait le mettre un peu à l’écart en ce moment, et il comprenait parfaitement la raison. Ce dernier devait évoluer dans la sphère diplomatique et haute société, et la présence de Kayle ne ferait que le gêner. Il ne serait appelé qu’en cas de problème ou de difficulté. Généralement sa simple présence suffisait à mettre au pas même les plus courageux. Un avantage dans son domaine de prédilection. Le Sith se concentrait sur le combat et les aspects pratiques de la Force dans ce domaine. Les éclairs et la projection. Le reste lui semblait futile et inutile, ce qui ne l’empêchait pas d’avoir des connaissances dans d’autres domaines et de posséder une certaine résistance pour ne pas être pris au dépourvu. Son apprentissage avait été des plus particulier, et aujourd’hui encore, il avait du mal à dire si ce dernier avait été pour le meilleur ou pour le pire compte tenu des circonstances. Parfois il repensait au passé, et se demandait ce qu’il aurait fait si son frère avait disparu à cette époque. Les choses seraient-elles si différentes à présent. Le blond n’aimait guère se prendre la tête pour rien, et comme à chaque fois que ce type de pensée l’assaillait, il se contentait de secouer la tête et de sortir pour aller prendre un verre. C’était une occasion de se détendre ou de se défouler selon les personnes présentes.

Enfin c’est ce que le Sith aurait fait si on n’avait pas frappé et qu’une personne avait pénétré dans sa demeure sans attendre d’invitation. Peu de personnes se permettaient cette action, et même Adriel n’oserait guère agir de la sorte. Mais avec Leto, les choses étaient différentes. C’était une amitié improbable aux yeux des autres, tant ils étaient opposés sur de nombreux points. Et pourtant le courant passait toujours très bien en eux, même si parfois quelques coups et remarques acerbes volaient. Cela ne durait jamais longtemps. Kayle avait déjà sorti les verres lorsqu’il vit le visage du brun. Un Lord comme lui, sauf qu’il était coincé dans cette position. Comme Kayle était coincé dans sa position de sous-fifre d’Adriel. Son invité savait parfaitement que le jeune Vaar’ïn le tenait, mais il ne connaissait pas les détails de ce chantage. Ils n’en discutaient jamais réellement.

_ « Hum… Fallait trébucher de plus haut dans ce cas. » Kayle laissa échapper un petit rire. « Tes plans sont peut-être trop simple… Et c’est moi qui dit ça. Faut vraiment que j’arrête d’être à jeun. »

Leto voulait devenir Darth, pour des raisons qui le regardait. Là où Kayle avait simplement envie de liberté, même si quand il y réfléchissait, il ne savait pas vraiment ce qu’il en ferait. Ce n’était pas un fervent serviteur de l’Empire, et les préceptes ne lui parlaient que par nécessité non par croyance. D’une certaine manière, il se moquait bien de tout ça.

_ « Oulah si seulement je pouvais en valoir plus le coup. » Kayle but son verre d’une traite, et ajouta simplement. «  C’est du bon tu peux y aller… Je te l’ai déjà dit, il se montrerait plus adroit que ça quand même. »

Kayle avait compris depuis un moment que Leto l’utilisait comme goûteur. Il ne s’en offusquait guère car c’était le jeu des Sith. Lui-même utilisait ses compagnons en appâts ou en éclaireur, pour s’assurer de pouvoir passer en toute tranquillité. Il se resservit et leva son verre.

_ « Au poison… Puisse-t-il être plus efficace un jour. »

Un simple sourire ponctua cette phrase. Dans sa bouche, ce n’était pas une provocation mais une réelle envie de voir Leto réussir. D’une certaine manière, le bond avait l’impression que si il pouvait devenir Darth… Alors lui serait capable de se défaire de ses chaînes. Un peu comme une étape importante.

_ « Quoi de neuf à part ça ? J’étais absent quelques jours, raconte-moi tout. »


Life’s most impressionable lessons are when
something challenging happens and confronts you
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 544
MESSAGES : 38
AFFILIATION : Empire Sith
Avatar : Adam Driver
Crédits : Class Whore

Profil
Inventaire:
“Mon cher, la simplicité est parfois nécessaire après des plans plus élaborés, puisque l'autre ne s'attend pas à quelque chose de plus primaire. Une de mes premières leçons...”

Là où des Maîtres auraient pu se perdre dans des ânonnements stériles, des théories pour s'écouter parler et humilier le jeune apprenti, Leto savait la chance qu'il avait que le sien ait été un véritable professeur. Qu'il le soit toujours, à vrai dire. Préparait-il son élève au monde extérieur et aux jeux politiques pour autant? Le jeune homme ne pouvait en décider. Il allait et venait par bien des chemins , au moins déjà capable de suivre le sien propre.

”J'ai justement peur de cela, qu'il soit adroit. Parce qu'un jour je peux devenir trop orgueilleux, penser qu'effectivement il ne s'abaisserait pas à cela. La seconde d'après je m'étranglerai avec mon verre... Rester vigilant, non pas paranoïaque mais simplement vigilant en l'inscrivant dans une routine quotidienne, ça aussi, une autre de ses leçons...”

Ils trinquèrent et enfin Leto se permit de sourire, sincère. L'homme n'était pas du genre à mimer des joies et des apaisements après tout. Il pouvait s'amuser à de fausses colères parfois, le rendant encore plus étranger et inaccessibles aux autres, mais les sourires restaient véritables. Mêler la vérité au mensonge, le mensonge à la vérité...

”Au poison oui, bien qu'il ne semble efficace que dans les yeux et le coeur des femmes.”

A sa grande surprise, le vin était bon. Parce que Leto n'était pas forcément le plus indiqué pour choisir une bonne bouteille, de même qu'un bon repas. Le jeune Lord, connu pour se battre en sachant utiliser presque toutes les ressources d'un environnement quelconque prenait fort peu attention à celui-ci en matière de vie de tous les jours.
Il pouvait jeûner par simple distraction, se perdre aussi.
Pour preuve, l'homme haussa un sourcil surpris. Avait-il remarqué l'absence de son ami? Non. Bien sûr Kayle et Leto ne passaient pas leur vie bras dessus bras dessous, néanmoins des amitiés Leto en avait peu, à sa manière Kayle tenait une place certaine dans son quotidien.
Une place qui avait été solitude pendant quelques jours bien que Leto n'en eut pas conscience. Il toussota, retenant un soupir blasé envers lui-même puis pris le temps de réfléchir. S'était-il passé quelque chose?
….non, meilleure question: avait-il seulement quitté ses appartements, ces derniers jours?
Hum, disons que cela expliquait sa faim certaine. Trop occupé par ses manigances, Leto en avait encore tout oublié du monde.

”Je...suppose que tout a été calme? Je parle peu aux autres mais on ne m'a accusé de rien au cours des derniers jours donc tout va bien? Quant à moi j'ai finalement peu de projets. Nous sommes dans une étrange période, Ami, loin des guerres ouvertes... “

Une étrange période pour d'étranges hommes, car comment qualifier autrement ce qu'ils étaient tous les deux? Des hommes étranges, oui, à l'amitié qui l'était tout autant. Car Kayle faisait preuve d'une patience envers lui qu'on ne soupçonnerait jamais un sith de posséder. Leto le méritait-il? Assurément que non. Il en avait conscience bien sûr, mais se questionnait peu. Tout était balance, équilibre, y compris dns les ténèbres les plus obscures de la Force. Un jour, il paierait comme il se doit au guerrier le prix de leur si étrange amitié...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 109
MESSAGES : 55
AFFILIATION : Empire Sith, famille Vaar'in... et surtout lui-même
Avatar : Chris Hemsworth
Crédits : @tumblr

Profil
Inventaire: Sabre laser rouge
Kayle ne se serait pas permis de reprendre son ami sur la simplicité d’un plan. Dans ce domaine, Leto était plus adroit et plus compétent que lui. Peut-être que le blond ne faisait simplement pas d’effort pour préparer de meilleurs plans. D’une certaine manière, il avait l’impression parfois de se laisser porter par les évènements tout en se plaignant de ne pas avoir le choix. Cela avait commencé depuis longtemps. Il se souvenait encore de certains personnes lui ayant fait la remarque qu’il ne croyait en rien… Ce qui était vrai en un sens. Pour le moment, il se contentait de profiter de cette discussion avec un ami. Aussi étrange que cela puisse paraître leur lien était réel et surprenant. Quand Kayle tenta de rassurer son ami, ce dernier reprit la parole. Un simple signe de tête accueillit sa réponse. Que pouvait-il redire à ça. Pour le moment, il vivait cette expérience du maître plus adroit. Il avait baissé sa garde une fois, et ne le referait plus. D’un mouvement de tête, Kayle confirma les pensées de son ami. Vigilance et non paranoïa. C’était une bonne chose, qu’on apprenait malheureusement à ses dépens la plupart du temps. On se faisait avoir et on découvrait la réalité des choses. Plutôt que de s’appesantir sur ce sujet, Kayle leva son verre et trinqua au poison. Un rire accueillit la réponse de Leto. Certes le poison était connu comme l’arme des femmes.

Kayle trouvait le vin très bon. Pour une fois que son invité piochait au bon endroit. Leto ne possédait pas les papilles les plus fines, et pour le blond, c’était surtout l’expérience qui jouait. Il sortait beaucoup, et devait assister à de nombreux banquets en compagnie d’Adriel. Moins ces derniers temps pour son plus grand plaisir. Kayle interrogea son invité sur la situation des derniers jours, et ce qui avait pu se produire dans le coin. Une mission l’avait mené loin des territoires sous domination impériale. Un petit service pour Adriel. Un soupir accueillit la réponse avant qu’il ne complète.


_ « C’est sûr… La guerre est plus simple. On sait où se trouve l’ennemi, et on l’extermine. Nous entrons dans la période des politiciens et des jeux de dupe. Très peu pour moi tout ça… » Il but une nouvelle gorgée, et posa le verre bruyamment sur la table devant lui. « Mais qu’on ne te reproche rien c’est vraiment exceptionnel. » Il sourit largement à sa boutade pour son ami. « Je ne suis pas doué pour le calme… Ça donne trop de temps pour réfléchir, et généralement ce n’est pas bon signe dans mon cas. »

Son sourire était un peu triste et mélancolique. Ces derniers temps, il pensait à beaucoup de chose. Sa situation. Ses aspirations. Sa vie de façon plus générale. Que comptait-il faire à présent. Devait-il tuer son frère, dont personne ne connaissait l’existence pas même Leto. Il lui faisait confiance, et le considérait comme un ami… Mais il restait prudent sur ce sujet. Finalement seules deux personnes connaissaient l’existence de son cadet, l’intéressé et Adriel. Une troisième personne se doutait de la présence d’une famille mais rien de plus. Et puis il se demandait aussi si son amour pour les combats et la mort était vraiment modelé par Adriel, ou si cela faisait partie de sa nature profonde.

_ « Tu m’excuseras je vais peut-être avoir l’alcool un peu mélancolique et philosophique ce soir. » Pour illustrer son propos, il se servit un nouveau verre qu’il entama. « Dis-moi que feras-tu une fois que tu seras Darth mon cher ? Quels plans as-tu pour conquérir le monde ? »

De son côté, il ne possédait pas de projets précis. La seule chose qui lui venait à l’esprit était de disparaître quelques temps pour faire le point, et de prendre enfin une véritable décision dans sa vie. Enfin ce n’était qu’une envie lointaine souvent étouffée par les circonstances, sans autre incidence qu’un sourire en coin à cette idée. La Liberté. L’aspiration de tous finalement, peu importe le moyen d’y parvenir.


Life’s most impressionable lessons are when
something challenging happens and confronts you
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 544
MESSAGES : 38
AFFILIATION : Empire Sith
Avatar : Adam Driver
Crédits : Class Whore

Profil
Inventaire:
Sous ses yeux, Leto savait voir Kayle s'avancer vers des régions par trop ténébreuses pour eux tous deux. Chacun avait ses doutes, chacun avait ses choix, ses secrets. S'il croyait en leur amitié, le Lord savait qu'il n'était pas en son pouvoir de suivre son compagnon dans les nuits les plus obscures. La mélancolie qui l'habitait était propre au guerrier, Leto ne la partageait pas, pas plus qu'il ne s'en moquait.

”Mon ami, ne t'en déplaise mais tu es mélancolique et philosophique de nature, l'alcool n'y est pour rien. Les autres n'ont pas envie de le voir, c'est tout..”

Les mots pesaient parfois plus lourds que le vin, les manier pouvait demander autant d'habileté que la Force elle-même. Le jeune Lord n'eut aucun mal à sourire, il savait qu'il était parfois agréable par solution de facilité pour les autres de l'accuser lui et de le condamner pour bien des mots, Kayle avait entièrement raison. Leto aimait comprendre les situations, cela demandait de se trouver à différents endroits de leurs canevas les plus complexes, d'en effleurer les fils parfois, voir même de les défaire pour les filer à d'autres endroits, que le dessin comme le dessein, tout cela prenne enfin un sens véritable.
Parfois, Leto se demandait: cette obsession lui venait-elle du simple fait que dans sa vie était une chose étrange, par trop grande, qu'il ne comprenait pas?
La femme... Il en avait rêvé encore hier soir. Elle l'accompagnait depuis l'adolescence, et certaines de ses visions avaient l'accent de la vérité pure et de la Force même. Celle de la veille au soir? Honnêtement, Leto ne savait pas.
Pas encore.

La question de Kayle le ramena à la réalité, le Lord se redressa sur son siège lestement, comme un étudiant prit en faute par un maître sévère. Cela aussi faisait parti de Leto, les contradictions de son corps d'homme peut-être un peu trop grand, qu'il tentait de garder puissant au possible, et toutes les réactions rappelant le spectre de l'enfant qu'il avait été. Kayle ce souvenait-il de ce gosse?

”Hm? Si je te disais que je veux écrire, développer une certaine école de pensée quant au côté obscur? L'enseignement sith est riche, nous sommes autre choses que de simples méchants de contes de fées, nous avons nos combats, nos espérances. Nous rions, nous pleurons, nous saignons également.... Nous avons nos erreurs, nos défauts, nos victoires et nos qualités. Plusieurs schismes nous divisent parfois, ce n'est pas ce que moi je cherche. Ami, me croirais-tu si je te disais que mon rêve, mon plus grand rêve, est d'abolir les frontières du bien et du mal?”

Et Leto savait, il savait que ce n'était pas là un rêve mais bien une folie. Pourtant, il espérait, cela était le souvenir de ses souffrances d'enfant perdu. Comment un tel rêve pourrait-il se réaliser? L'homme ne le savait pas, pas encore.
Conquête, manipulation?
Espérance?
Il balaya cela d'un simple geste de la main, son rêve, ses mots, ce qu'il voulait. Son regard se perdit un peu, car lui aussi avait ses propres ténèbres où Kayle ne pouvait aller. Et quelle importance? Finalement il osa sourire.

”Bah la nuit est encore longue, nous trouverons bien quelque chose à faire dont on pourra m'accuser par la suite pendant que toi tu t'en sortiras avec gloire et panache!”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 109
MESSAGES : 55
AFFILIATION : Empire Sith, famille Vaar'in... et surtout lui-même
Avatar : Chris Hemsworth
Crédits : @tumblr

Profil
Inventaire: Sabre laser rouge
L’un et l’autre portaient leur propre fardeau. Ils arpentaient des chemins ténébreux tous les deux, mais sur des voies différentes. Ils pouvaient simplement se voir et discuter, s’épancher indirectement de leurs difficultés. Une oreille attentive et neutre. C’était ce qu’ils pouvaient offrir à l’autre. Un sourire accueillit la constatation de Leto. Il ne se jugeait pas comme philosophique ou mélancolique… Quoi que sur ce dernier point il pouvait bien admettre que cette émotion l’étreignait de temps en temps. Il se sentait plus souvent perdu vis-à-vis de ses décisions, et des choix s’offrant à lui. Kayle reporta ses propres questions sur son ami. Un intérêt sincère pour ces objectifs futurs. Après tout, il devait bien avoir une envie ou des idées de ce qu’il ferait une fois son maître mort. Ou peut-être se contentait-il d’affronter l’obstacle lui faisant face. Ce serait bien plus le genre du blond. Tout en continuant de boire, Kayle observa son ami entrer en pleine réflexion. Sa question semblait le prendre au dépourvu, à défaut d’une autre émotion. On pouvait aisément deviner les rouages de l’esprit de Leto se mettre en route. Le guerrier aurait probablement répondu d’instinct, noyant tout simplement le poisson ou avouant son propre manque d’ambition. Contrairement à d’autres Sith, le pouvoir ne l’intéressait guère dans la mesure où il ne serait pas quoi en faire.

Leto le sortit de ses réflexions en prenant la parole. Ses sourcils se froncèrent devant la réponse énigmatique de son invité. N’était-ce pas là le but de tout Sith. Etendre son école de connaissance, pour prouver que ses choix et ses décisions étaient les meilleures. Cette fois ce fut au tour de Kayle d’être surpris par cette réponse. Supprimer les frontières du bien et du mal. Ces notions lui paraissaient trop arbitraires. Après tout, tuer était bien ou mal selon les circonstances… Et encore ces dernières étaient déterminées par la morale. Cela devenait bien trop profond pour lui, et il n’avait guère envie de se perdre dans ce type de méandres. Il n’était pas encore assez saoul pour ça. Un sourire accueillit sa conclusion après un temps de silence.


_ « Oulah je ne m’en tire jamais avec gloire et panache… C’est plutôt que la vainqueur obtient la reconnaissance, et que je suis généralement le dernier debout. Moi la force de la nature pour certains. »

Il laissa échapper un petit rire. C’était ainsi que cela se passait. Après tout lui vainqueur, il pouvait arbitrairement raconter son histoire et le déroulement de la situation. Personne ne pouvait le contredire, et personne n’osait le contredire après l’avoir affronté. Finalement se calant dans le fond de son fauteuil, Kayle reprit la parole.

_ « En tout cas noble quête que la tienne. Même si je n’en vois pas l’intérêt personnellement… Mais tu ne seras pas au bout de tes peines pour atteindre ton objectif. Allez buvons pour te donner du courage. » Il leva son verre et sourit avant de le vider. « Personnellement je viserais la liberté… me libérer de mes chaînes et des autres. Allez où je veux et faire ce que je veux… » Il s’interrompit quelques secondes et reprit rapidement. « Plutôt réfléchir à ce que j’aimerais faire et où j’aimerais aller ce serait plus correct de le dire ainsi. »

Leto faisait partie des personnes ayant compris qu’Adriel tenait Kayle pour quelque chose. Il n’avait aucune idée, comme les autres, de ce moyen de pression. Quand on connaissait le blond, il était évident que sa haine pour Adriel était énorme et dévorante… comment expliquer sa loyauté sans ce moyen de pression sinon…


Life’s most impressionable lessons are when
something challenging happens and confronts you
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 544
MESSAGES : 38
AFFILIATION : Empire Sith
Avatar : Adam Driver
Crédits : Class Whore

Profil
Inventaire:
Le regard de Leto devint glace et danger, d'un coup d'un seul, des barrières s'érigeaient. Une quête inutile? Pas plus que la recherche d'une liberté illusoire. Bien trop en ce monde, en cette galaxie, considéraient que le bien et le mal désignaient une morale indéfectible. Des siths devenaient la caricature d'eux-même, des jedis également, un juste milieu ne se trouvait pas.
Et quel poids aurait la liberté sans la connaissance? D'autres chaînes viendraient, d'autres mensonges aussi. En cherchant la mort de son maître que pourtant il respectait, il appréciait, leto ne voulait pas la liberté, simplement un plus grand accès au savoir.
Ce désir de connaissance, il le savait, cela un jour le perdrait.
Dans son verre, le vin semblait avoir un goût métallique soudain, mais cela n'était que sa rage, cela n'était que sa rancoeur, Leto toujours en marge des autres, sans réel ami, sans respect, sans principes.
Kayle ne pouvait s'approcher trop de lui également, l'homme ne le permettait pas, peu importe les efforts que l'autre y mettait malgré tout, parfois plus frère que simple compagnon, parfois compagnon plus que frère.
Avec douleur, le Lord songea que la vie n'était qu'un océan...
Il reposa son verre, regarda le blond, hésita à parler puis décida que cela n'avait pas la moindre importance après tout.

”Nous avons l'un pour l'autre un certain respect malgré quelques petites trahisons de temps à autre, plus de mon côté que du tiens je l'admets. Alors, dis moi, Kayle...”

Les ténèbres soudain,c elles dont Leto rêvait de se jouer comme d'autres pouvaient rêver aux étoiles. Sur ses lèvres, un sourire un peu mince, un sourire qu'il n'avait pas dans ses yeux. Etait-ce là affaires sérieuses? Oui, peut-être, l'homme rendait toujours les choses difficiles à savoir...

”Pourquoi ne m'as-tu jamais demandé de t'aider face à ceux que tu hais? Je ne connais pas tes griefs et tes rancoeurs, elles ne me concernent pas. Quant à la dette que tu aurais alors envers-moi, gageons que sur le sujet je te ferais...un prix d'ami?”

Adriel, Leto savait bien peu de lui, de sa famille. Si les affaires politiques l'intéressaient, cela était quand l'Histoire les avait déjà brouillé par le poids des années. Ainsi, la conception du temps du jeune lord était étrange, lorsque le passé y tenait une place prépondérante, que le Futur se construisait à chaque instant, Leto semblait comme rejeter le présent.
Est-ce que celui-ci était capable de lui apporter quelques souffrances de par la solitude qui le peuplait? Leto n'aimait pas les autres peut-être, cela ne l'empêchait pas de souffrir. D'une certaine façon, Kayle avait réussi à voir à travers cela.
Est-ce que Leto se considérait alors en dettes envers le blond? Là encore l'homme aimait à cultiver le trouble.

”Raconte-moi, tu n'as pas à tout dire mais tu t'enfonces un peu plus dans tes chaines par ton silence et tu le sais.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 109
MESSAGES : 55
AFFILIATION : Empire Sith, famille Vaar'in... et surtout lui-même
Avatar : Chris Hemsworth
Crédits : @tumblr

Profil
Inventaire: Sabre laser rouge
L’aspect philosophique était probablement l’un des rares domaines dans lequel les deux hommes ne se comprenaient pas, et ne s’entendaient guère. Kayle sentit dans l’attitude de son ami, qu’il l’avait un peu froissé en parlant trop vite. Mais ce n’est pas pour autant qu’il retirerait ses paroles. Chacun pouvait avoir son avis sur la question, et ses propres objectifs. De toute manière les objectifs évoluaient avec le temps. C’était son avis et son point de vue sur la situation d’après son expérience personnelle. D’un autre côté, le blond n’avait aucune idée de ce qu’il ferait de cette liberté une fois acquise. Il n’y réfléchissait jamais pour ne pas avoir de regret, ou entrer dans une sorte de frénésie pour l’obtenir. Peut-être un signe de sagesse de sa part, ou de retenue ne se sachant pas prêt ni apte. Difficile à déterminer. Parfois Adriel lui disait qu’il était plus intelligent qu’il ne voulait le croire ou le laissait paraître. Mais c’était son choix et sa voie actuelle que de se battre et de tuer, sans entrer dans le domaine philosophique ou de la connaissance. Finalement c’était un travail sur lui-même, pour trouver la force de prendre une décision et la volonté de la mettre en pratique. Inutile de chercher plus loin de son point de vue. Un jour peut-être. C’était ce qu’il se répétait, tout en devenant de plus en plus conscient qu’Adriel lui servait d’excuse pour toute cette violence et cette soif de sang.

Leto l’observa, et Kayle fronça légèrement les sourcils intrigués plus qu’en colère. Son compagnon semblait avoir envie de parler, ou en tout cas d’aborder un sujet précis. Un hochement de tête confirma ses premières paroles. Ils se respectaient pour des raisons connues d’eux seuls. Un sourire accueillit la suite. Ce n’était pas des trahisons de son point de vue, sinon la tête du brun se serait déjà détachée de son cou. L’expression du blond se ferma quelques instants quand il crut comprendre, puis un sourire amusé accompagna les paroles de son invité. Ce dernier disparut bien vite devant le sujet réellement évoqué, et les questions posées. Silencieux, Kayle observait Leto s’interrogeant sur la conduite à tenir. Il ne livrerait aucune information, mais devait-il s’offusquer ou rester calme. Devait-il paraître blessé ou en colère. Finalement, Kayle resta fidèle à lui-même et se comporta naturellement. Les questions de Leto ne partaient pas d’une mauvaise intention ni d’une envie de provocation. Après une longue respiration et un soupir, le blond reprit la parole.


_ « Pourquoi je ne te demande pas d’aide… Je pourrais te retourner la question. Pourquoi ne m’as-tu jamais demandé de tuer ton maître ? Je le ferais pour un prix d’ami aussi. » Il fit un clin d’œil, et reprit son sérieux pour continuer. « Je pense que tu es conscient comme moi, que nous devons accomplir certaines choses seuls. Tu es mon ami. N’en doutes jamais, et je t’aiderais si je le peux… Même si je ne le peux d’ailleurs. Mais je me suis promis il y a longtemps de ne plus jamais rien devoir à personne. Ce sont des chaînes qui ne disparaissent jamais. »

Son ton était calme et froid. Ce sujet était probablement la seule chose qui pouvait le maintenir d’un calme inquiétant, comme un animal maintenu par une chaîne puissante dont la moindre faiblesse libèrerait un fauve violent et terrifiant. Sa vengeance serait terrible une fois libéré de cette vie à protéger. Parfois il rêvait de tuer son frère, parfois il souhaitait voir un autre y parvenir. Cet être ne vivrait guère longtemps, mais au moins il serait libéré.

_ « Je m’enfonce probablement, mais le silence est une leçon que j’ai apprise au prix d’un coup terrible. » Il vida son verre, et s’en servit un nouveau qui fut terminé tout aussi rapidement. « C’est un signe de faiblesse… une dernière trace d’humanité et d’attachement selon les Sith. » Il parlait comme si il ne faisait pas partie du club. « C’est tout ce que je te dirais, et je pense que j’en ai trop dit. Nous avons tous nos démons, et nous devons vivre avec… Le problème se pose quand une autre personne connait ses démons et sait les utiliser à son avantage. »

Kayle s’interrompit sur ces paroles. Le blond regretta d’avoir dit tous ces paroles. Il avait livré des informations inconsciemment de son point de vue. Peut-être consciemment en espérant une intervention tierce. Souhaitait-il vraiment la mort de ce frère. Cherchait-il simplement à justifier ses actions en se laissant enfermer dans cette situation… Tant de questions sans réponses.


Life’s most impressionable lessons are when
something challenging happens and confronts you
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 544
MESSAGES : 38
AFFILIATION : Empire Sith
Avatar : Adam Driver
Crédits : Class Whore

Profil
Inventaire:
Posément, il regarda l'autre homme, immobile quand Kayle s'agitait. L'un comme l'autre, ils possédaient une stature certaines, des muscles développés pour les combats, des réflexes capable de sauver, une posture d'escrimeur surtout, le dos droit, souple, les jmbes agiles que l'on devinait promptes à se  mouvoir... Ils étaient puissants parmi les puissants, bien au delà de ce que le côté obscur leur réservait, et si Leto savait ses propres faiblesses, il connaissait également ses forces. Un demi sourire lui fendit le visage, il ne cilla pas, continua de regarder Kayle.

 « Parce que, contrairement à toi avec les personnes à qui tu portes allégeance, j'aime mon maître et le respecte. »

Il disait vrai. Une relation étrange que celle du jeune Lord et de son maître, auprès de lui Leto avait su appendre et grandir malgré son goût trop profond de solitude. Il avait trouvé un enseignement capable de le porter, un ami, un père et un frère tout à la fois. Cependant, pour qu'enfin Leto devienne ce qu'il était amené à être de par l'enseignement reçu, son maître devait lui laisser place et tous deux le savaient.
Les esprits simples les imaginaient en guerre constante, lorsque les dipsutes faisaient simplement parties de leur quotidien. Néanmoins, à son maître, Leto continuait de jurer fidélité et faisait également sien les ennemis qu'il possédait.
Il le faisait, oui, mais avec toute l'affection d'un fils, toute l'affection d'un frère.

 « On a bien assez en général avec nos propres démons pour prendre du temps à apprivoiser cex des autres, tu sais ? Sauf si l'on est membre du Conseil Noir je suppose, mais l'échelle de puissance n'est plus tout à fait la même. Ne te perds pas aux jeux des llusions, mon ami, tes chaînes sont lourdes mais peuvent très bien se révéler être attachées au vide... »

Et pendant que Kayle se resservait, le verre de Leto restait vide. Une situation classique, dès que l'un quittait des yeux l'autre quelques instants, un bon quart de la bouteille disparaissait, que cela soit par la faute du blond ou du brun.
Un instant, il n'y eut que le silence, celui au multiple visage capable de les hanter tous deux. Leto frissonna, comme prescient d'un malheur à venir mais lequel et pourquoi ? Il songea à ses rêves, à la femme dont il ne pouvait voir le visage et se demanda si elle représentait un de ses démons ou non. Un instant, le Lord faillit s'en ouvrir à son ami, mais il n'avait ni l'énergie, ni les mots pour cela. Sans que les sentiments ne vous aident à décrire, bien dures les phrases devenaient à trouver...

 « Bien, il est temps de trouver quelque méfait pour nous occuper, la bouteille est bientôt vide et je ne pense pas que nous puissions survivre à une soirée en nous regardant simplement dans le blanc de l'oeil. Alors, des suggestions ? »

Une malice encore une fois, enfantine, puérile, celle de tout simplement pousser Kayle sur le mauvais chemin, l'encourager à avoir de mauvaises idées quand avant Leto se contentait de les lui chuchoter.

 « Et pas même une femme pour nous distraire...tiens on ne s'est jamais encore battu pour la même femme, non ? Ma foi cela peut nous donner une idée d'expérience si un jour on tombe sur une beauté aux longues jambes...On a à peu près les mêmes critères je crois, non ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 109
MESSAGES : 55
AFFILIATION : Empire Sith, famille Vaar'in... et surtout lui-même
Avatar : Chris Hemsworth
Crédits : @tumblr

Profil
Inventaire: Sabre laser rouge
La discussion prenait une étrange tournure. Ce n’était pas la première fois, et Kayle n’aimait pas particulièrement évoquer ces sujets. L’entraide n’existait pas au sein des Sith de son point de vue, ou alors comme moyen de pression ultérieur. Peu importe la personne et le lien qu’il avait avec elle, c’était ainsi qu’il raisonnait et qu’il continuerait de le faire. Ne montrer aucune faiblesse. Ne rien devoir à personne. Le blond ne modifierait pas son comportement dans ce domaine. Il devait obtenir ce qu’il souhaitait par sa seule force, afin de jouir d’une réelle liberté. L’amitié était certes présente entre les deux hommes, mais la confiance restait un privilège que l’hôte refusait de s’octroyer. La dernière fois, cela lui avait coûté son libre arbitre. La première réponse de Leto ne reçut qu’un simple sourire de la part de Kayle. Aimer et respecter mais vouloir le tuer. C’était un peu tout le paradoxe des relations entre les Sith. D’une certaine manière, il pensait que son invité n’arriverait jamais à ses fins tant qu’il continuerait de penser ainsi. La volonté de tuer devait imprégner ses gestes et ses décisions, sinon cela se solderait toujours par un échec pour son ami. Le blond reprit ses explications et développa un peu plus sa pensée, ainsi que sa vision des choses. C’était l’une des rares libertés qui lui restait. Pouvoir penser comme bon lui semblait. Mais bon Kayle était conscient que la relation entre Leto et son maître était complexe, et que finalement ces tentatives de le tuer n’était qu’un jeu entre eux. Un moyen de montrer leur relation.

Kayle continua sur sa lancée, donnant probablement plus d’indication que nécessaire. Ou que ne le souhaitait son ami en posant la question. Il regrettait déjà d’avoir trop développé sa pensée, mais l’alcool et l’atmosphère de cette discussion le poussait à quelques confidences. Ces dernières ne révélaient de toute manière rien de bien essentiel, et connaissant Adriel, Leto ne serait pas à même de percer ce mystère. Le blond ne livrerait aucune information, et il n’existait aucune trace tangible de cette dernière. Il faudrait remonter jusqu’à son enfance, mais les seules personnes connaissant sa véritable identité étaient mortes depuis longtemps par ses soins. Un signe de tête accueillit les paroles suivantes de Leto. Certes ses chaînes n’étaient peut-être que des illusions dans le fond. Il n’avait jamais pris le risque ou tenté la moindre action pour le vérifier.


_ « Qui sait… Mais il faudrait se lancer dans l’inconnu, et je ne suis probablement pas encore prêt à le faire tout simplement. Ou peut-être que je me complets dans cette situation, qui me dédouane de certaines pulsions dans le fond. »

Un simple sourire pour accompagner cette remarque. Tandis que le silence s’installait, et que les verres restaient sur la table. La bouteille se vidait à un bon rythme, et elle serait très rapidement vide. Cette fois, c’était Kayle qui avait entrepris de la vider… La fois précédente cela avait été Leto. Chacun son tour dans ce domaine, sans aucune entente entre eux. Le blond se contenta de sourire en regardant son ami, on pouvait aisément imaginer les rouages de ses pensées tourner à vive allure. Un esprit toujours en activité. Un léger rire accompagna la prise de parole de Leto, et un poing s’abattit sur la table.

_ « Tu lis dans mon esprit mon ami… Certes je doute que nous survivions à une soirée dans le blanc des yeux, à moins que nous ne dormions les yeux ouverts. Mais cela nous ferait de drôle de souvenir. »

Leur regard se ressemblait en cet instant. Deux enfants prêts à commettre des bêtises, et conscients de leurs méfaits à venir. Vu l’ambiance, cela ne se terminerait pas un combat, du sang, des cris et des femmes probablement. De toute manière, Kayle avait envie de fracasser quelques mâchoires pour passer le temps. Mais il fallait un lieu où on ne le connaissait pas encore, histoire de ne pas faire fuir les seuls adversaires valables. Un nouveau rire retentit dans l’appartement.

_ « Hum je ne pense pas que nous ayons eu de l’attrait pour les femmes. Mes critères sont plutôt simples, probablement plus simple que les tiens tel que je l’imagine. » Il marqua une pause, et reprit simplement. « Je doute que ce soit une bonne idée pour l’un comme pour l’autre de tenter cette expérience. Mais si l’envie t’en prends, allons quérir une femme à notre goût dans ce cas. » Il se redressa et s’étira comme pour défaire une certaine tension dans ses muscles. « Sortons déjà boire un verre. Je pense que le reste viendra naturellement. Tu me connais. » Il lui fit un clin d’œil, et reprit rapidement. « Connais-tu un nouvel endroit en ville. J’ai envie d’étendre ma réputation un petit plus »

Son regard se fit plus malicieux, et son sourire plus cruel. Cela signifiait qu’il allait se battre à nouveau ce soir. Généralement le Sith n’utilisait pas la force, mais simplement ses poings. La Force était attrayante, mais rendait les choses trop faciles. Les Sith évitaient de se battre entre eux, à moins d’avoir une bonne raison. Et les quelques audacieux n’étaient pas au niveau du guerrier. Kayle observa sa main, et des éclairs en jaillirent pendant quelques instants avant de disparaître.

_ « Peu importe les adversaires, je suis en forme ce soir. »

Kayle était connu pour sa maîtrise des éclairs, qui lui venait naturellement. Un pouvoir très facile à manier quand on possédait une rage et une férocité suffisante pour les faire apparaître.


Life’s most impressionable lessons are when
something challenging happens and confronts you
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 544
MESSAGES : 38
AFFILIATION : Empire Sith
Avatar : Adam Driver
Crédits : Class Whore

Profil
Inventaire:
Kayle le savait pourtant, Leto n'était pas du genre à sortir, connaître les endroits où aller. Avec le blond, il se contentait de marcher devant, une comédie alors qu'il suivait sa propre ombre simplement. Masques, tous, ils n'étaient que des masques.
Le brun semblait toujours plus au milieu des livres que des autres, des amitiés il en possédait bien peu lui qui portait un regard étrange aux sentiments. Parce qu'il ne les rejetait pas, parce qu'il les aimait, les analysait, jouait avec eux parfois, se jouait d'eux, maladroit, jusqu'à s'en faire mordre peut-être, apprenant encore, apprenant toujours, sombre, tellement sombre, et différent.

”Un verre pour toi, l'ivresse pour moi, que je boive ou pas. Parfait!”

Et son sourire devint mystère, comme à chaque fois. Il aurait pu éclater de rire Leto, se levant de toute sa hauteur, lui qui était grand, lui qui possédait les muscles des guerriers, mais le rire était encore une chose étrange que parfois il comprenait, parfois il ne comprenait pas. De quoi riait-on, jusqu'oùù, cmment contr$oler ce simple son et le pouvait-on seulement? Car le rire pouvait perdre jusqu'à chacune de ses vertus par les rênes qu'on lui passait.
Aussi, le Lord resta de silence et d'ombre, se contentant de sourire. Certaines femmes aimaient cela , et lui il aimait certaines femmes alors chacun pouvait y trouver satisfaction.

Il reposa son verre, ajusta l'écharpe sur son nez et sortit. Un défaut qu'il avait, ça aussi, se cacher derrière une écharpe, un cache pourrière, toujours quelque chose. Que l'on regarde ses yeux pour ne pas voir les dents découvertes, prêtes à mordre peut-être?
Peu de gens se posaient la question dans une société où les masques faisaient partie de la vie même. Leto n'était pas déformé par le côté obscur, pas encore, comme beaucoup il espérait échapper à cela sans pour autant sacrifier une idée quelconque de puissance. Il ne se trouvait pas beau pour autant, en vérité il ne s'aimait pas, mais craignait que son esprit n'atteigne trop vite des limites liées à des difformités quelconques.
Cela le poussait encore plus à profiter des femmes. Ca, ses rapports aussi avec Darth Rivan...

Est-ce là ma meute, quel genre de loup cela fait-il donc de moi?

Les rues étaient calmes alors que les deux amis se dirigeaient vers un endroit quelconque pour boire, un endroit qu'aucun des deux ne connaissaient vraiment. De fait, le sens désastreux de l'orientation que possédait Leto, pointa vite le bout de son nez.

”Ok, passe devant, avec moi on risquerait de changer de planète sans même s'en rendre compte.”

Il lui avait donné l'adresse bien sûr, choisissant à présent de se reposer sur Kayle de la même manière qu'un cavalier épuisé laisserait soudain les rênes libres à sa monture pour le retour aux écuries. Parce que Kayle avait comme un sixième sens apreès tout, là où des ennuis pouvaient se trouver, le blond saurait les conduire pour leur plus grande joie à tous les deux.

”Tu as invité des amis sans me prévenir? Nous sommes suivis...”

Le jeu serait donc plus intéressant que prévu et surtout, beaucoup plus rapidement....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars: Echoes of the Force :: Korriban-
Sauter vers: