It cuts so deep it hits your soul | Helia & Ash


 

 :: Tython Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

It cuts so deep it hits your soul | Helia & Ash

avatar
Crédits : 1189
MESSAGES : 312
AFFILIATION : Ordre Jedi
Avatar : priyanka chopra
Crédits : shiya

Profil
Inventaire:
Cuts so deep it hits your soul
Helia & Ash
Ash avait été heureuse de voir lors de la cérémonie qu’Helia avait fait partie des jedi survivants à se réfugier sur Tython. Elle faisait partie de ceux qu’Ash avait pu croiser lors de ses années au service de l’Ordre et de la République, mais surtout elle s’était véritablement liée à la jeune femme. Cela ne lui arrivait que rarement, parce qu’elle évitait au maximum de nouer des liens avec des gens qu’elle pourrait trahir si elle était capturée vivante, et à l’inverse pour les mêmes raisons évitait aussi de révéler sa propre identité. À vrai dire elle ne savait pas pourquoi elle avait ainsi agit avec Helia. Était-ce à cette époque son aura troublé qui avait poussé Ash ? Était ce son aura globale qui poussait à la confiance ? Elle n’aurait su mettre le doigt dessus, et les années n’aidaient pas. De toute façon cela n’importait plus aujourd’hui. Elle était seulement reconnaissante d’avoir un visage familier.

Ash n’avait osé l’aborder la veille, elle avait elle même ses propres affaires à régler, mais s’etait promis de lui rendre une visite des qu’elle le pourrait, et l’occasion se présenta des le lendemain. Elle avait demandé à un jedi qu’elle avait croisé de lui indiquer où étaient les quartiers d’Helia, et évita de répéter les erreurs de la veille, repérant les lieux avec soin avant de taper à n’importe quelle porte. Ash avait été impatiente de revoir la jedi qu’elle considérait comme une amie. Les deux avaient longuement parlé, s’etaient confiées l’une à l’autre comme Ash l’avait rarement fait. Elle avait beaucoup pensé à Helia ces derniers mois, après Coruscant en se demandant si elle avait réchappé au massacre. Elle se demandait si elle avait suivi ses conseils et avoué ses sentiments et ce qui en avait suivi. Elle n’avait eu l’occasion de la croiser loin des oreilles indiscrètes pour en reparler réellement. Elle se doutait de ce qui s'était passé mais à l'époque craignait aussi de la trahir involontairement. Elle aurait gardé son secret elle le savait mais à l'époque elle allait de missions en missions sous couvertures au plus proche de siths parfois et elle savait la valeur d’une telle information.

Aujourd’hui elle se demandait où en était son amie, si les choses avaient changé, si celui qu’elle aimait avait survécu, et si ils avaient réussi à garder tout cela secret. Elle semblait aller bien lorsqu’elle l’avait vu, mais Ash avait depuis longtemps appris que sembler aller bien était un concept particulier pour les jedi et que la surface ne reflétait que rarement ce qu’il y avait dessous. Égoïstement, elle savait qu’il y avait plus que la curiosité et de l'intérêt pour la vie personnelle de son amie. Elle savait qu’Helia aurait peut être des réponses à son propre trouble. Si elle espérait pour son amie qu’elle lui avoue qu’ils étaient heureux et que personne ne se doutait de quoi que ce soit, elle aurait voulu qu’elle lui dise son contraire, la mette en garde, lui montre à quel point c’etait une entreprise folle et inconsciente.

Ash s’etait réellement attachée à Helia et n’avait voulu que son bonheur. Elle même aurait tout donné pour aimer comme Helia aimait alors. Ash était allée de déconvenues en déceptions, elle qui avait refusé l’ordre pour avoir comme ses parents droit à cet amour, à cette aventure là qui semblait à chaque fois lui échapper au profit de bien trop d’autres choses et à chaque fois qu’elle avait cru le toucher du doigt… Lorsque la jeune femme s’etait confiée à elle, Ash l’avait poussée malgré les interdits et le danger à foncer et à vivre.

Aujourd’hui Ash était assaillie des mêmes doutes, des mêmes sentiments troublants mais au contraire d’Helia ou du moins au contraire de ce qu’elle en avait ressenti à l’epoque, Ash cherchait quelqu’un non pour la conforter mais pour la remettre dans le droit chemin, pour la raisonner et lui faire reprendre ses esprits. C’était la raison pour laquelle Ash égoïstement aurait préféré que son amie lui apprenne qu’il n’y avait pas d’issue et que c’etait voué à l’echec. Alors qu'elle ne souhaitait objectivement que son bonheur et qu’elle réussisse à être la preuve même que l’interdiction des relations au sein de l’ordre était une erreur. Quelques centaines d’annees auparavant la règle n’existait pas. Aujourd’hui plus que jamais le Temple n’avait-il pas besoin de voir une nouvelle génération de jedi certains de ne pas tomber entre les mains des siths ? La guerre avait été suspendue mais son spectre s’etendaient deja sur tant de mondes. L’ordre avait beau être en disgrâce aux yeux de la république, cela ne durerait pas. Bientôt ils seraient de nouveau appelés en première ligne. Cela pourrait durer 10 ans, peut être 15 mais dans 20 ans qui prendrait le relai ? La plupart des jeunes et des apprentis avaient péris lors de la guerre ou lors de l’attaque sur Coruscant, ils avaient plus que besoin d’une nouvelle générations. Ceux qui comme Ash rejoignaient le Temple tardivement ne seraient pas légion. Au vu de l’ampleur de la présence sith et l’obstination de la république il y avait fort à parier que l’afflux d’aspirants allait se tarir drastiquement. Leur nombre fondait déjà comme neige au soleil. La situation était plus que préoccupante.

Ash ne sut combien de temps elle était restée songeuse devant la porte des quartiers de son ami avant de taper, le temps de tenter de faire le vide dans ses pensées qui ne cessaient depuis son arrivée de s’agiter. Plus que des réponses et des mises en garde, c’etait peut être une forme de sérénité qu’elle espérait que son amie lui apporte. Oui c’etait décidée. Elle lui proposerai de méditer ensemble, Ash avait beaucoup à apprendre de son amie dans ce domaine… alors elle tapa de trois petits coups discrets, presque gênés à la lourde porte.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 210
MESSAGES : 43
AFFILIATION : Jedi
Avatar : Gal Gadot
Crédits : Helia
Allongée sur mon lit, un livre à la main pas très intéressant et une infusion posée sur ma table de nuit, je me détendais enfin. Cette journée n’avait pas du tout été reposante, loin de là en fait.
Revoir Kilian n’avait pas été une chose facile, se perdre avec lui dans le temple Jedi encore inexploré, c’était l’aventure de trop après la guerre. Non vraiment, il était grand temps de prendre des vacances, de longues vacances au calme, sans le tumulte des nouveaux Initiés et futur padawan, sans l’effervescence de la fin de la guerre et sans l’inquiétude de la menace qui plane encore sur nous.
J’ai toujours aimé les aventures, d’ordinaire j’étais toujours une Chevalier partante pour aller explorer des coins perdus de la galaxie, aller aider des populations, combattre une menace extérieure. Aujourd’hui, je me sentais fatiguée, épuisée, moralement, physiquement, si le Conseil pouvait m’oublier pendant quelques temps, j’en serais ravie.

D’autant que l’Épreuve arrivait à grand pas et que j’aurais souhaité prendre un padawan cet année. Je voulais avoir l’esprit clair pour cette tâche ardue qui m’attendait. Former ses pairs n’était pas une chose aisée et demandait un très grand investissement personnel. Montrer l’exemple, être disponible, à l’écoute, droit, apprendre à travailler avec une personnalité différente de la sienne et laisser la place à l’autre de se développer tout en étant suffisamment ferme pour lui apprendre.
Ses pensées m’amenèrent à Ash, que j’étais fière de la voir ici, avec nous. J’ai été soulagée d’apprendre qu’elle s’en était sortie de cette guerre. La revoir m’avait emplie de joie. Une
Initiée, vraiment qui l’aurait cru ? Quand je l’avais rencontré pour la première fois, j’ai senti la Force en elle mais, bien trop vieille pour être formée. Cela arrive parfois, tous ne peuvent pas être détectée. La guerre lui aura offert cette possibilité et elle ferait surement une Jedi merveilleuse. J’espérais qu’elle trouverait un maître adéquate qui saurait la guider sur le bon chemin. Des troubles nous en avons tous, comme des zones obscures, notre formation nous apprend à les gérer et à ne pas s’exposer à l’obscurité. Un grand chemin l’attendait et je l’aiderais volontiers dès qu’elle en aurait besoin. Ash était une amie, proche, elle m’avait conseillé quand j’en ai eu besoin, nos discussions insouciantes me manquent beaucoup aujourd’hui. J’espère que nous pourrions nous retrouver ici. Sans Ash je ne serais peut-être pas encore avec Kilian, à nous tourner autours comme deux adolescents. Je ne sais pas si c’est une bonne chose pour nous pour l’avenir mais c’est certain, c’est toujours mieux qu’une tension sexuelle qui trouble dans notre mission. Nous avons appris à gérer avec le temps ses sentiments là en mission, c’est encore très complexe dans mon esprit comme surement dans le sien. La peur de perdre l’autre est présente et le sera à jamais, il est important d’avoir toujours ces mots en tête pour garder une bonne ligne de conduite « Il n’y a pas la mort, il y a la Force ».

Une gorgée du liquide chaud coula dans ma gorge et je fermais les yeux pour apprécier ce petit bonheur. Les oreillers et le matelas étaient particulièrement moelleux. Le livre que je lisais n’étais pas plus intéressant que toute à l’heure, une vague histoire d’enquête, une fiction, ce qui changeait des lectures de l’Ordre. J’adorais lire notre histoire, m’interrogeait sur la Force, je dois même avouer qu’un livre de ma plume est en cours d’écriture pour faire partager mes expériences mais, ce soir j’avais juste envie de me vider l’esprit.
Un courant dans la Force me fit arrêter mon activité. Une présence n’était pas loin. Ash était devant ma porte, perdue dans ses pensées. J’étais enthousiaste à l’idée de la recevoir ici et de se retrouver après de longs moi.
Quelques minutes plus tard, j’entendis trois légers coups frapper à ma porte. Défroissant ma robe en me levant et passant quelques mèches rebelles de ma chevelure derrière mes oreilles, je me levais afin d’activer la porte pour la laisser entrer.


« Ash, c’est une immense joie de te revoir ici » Je la pris dans mes bras, la serrant doucement contre moi. Entre je t’en prie, j’allais justement me refaire une infusion, celle-ci vient de Naboo, je l’ai découverte lors d’une de mes dernières missions. Un goût très fruité avec un pouvoir apaisant, c’est parfait pour une soirée reposante. Je t’en sers une aussi ? Il me reste également un peu de cette liqueur de Tatouine si tu préfères quelque chose de plus fort bien sûr.

Je m’écartais du passage afin de la laisser entrer, m’affairant déjà dans la petite cuisine personnelle que j’avais eu la chance d’obtenir dans mes appartements. Je sortais deux verres, ainsi qu’un petit cake au lait de bantha qu’une connaissance jedi m’avait offert pour me remercier d’un service que je lui avais rendu. J’aimais recevoir mes invités, qu’ils se sentent à l’aise, chez eux. J’ai toujours été un hôte chaleureux, une capacité qui m’a bien servi en diplomatie.

« Mes félicitations pour ton entrée dans l’Ordre Ash. Je suis si fière que tu nous rejoignes. Je levais les yeux vers elle et je ne pus m’empêcher de déceler un trouble dans son regard. Viens t’asseoir je t’en prie. Je sens un léger trouble en toi Ash, souhaites-tu que nous en parlions ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 1189
MESSAGES : 312
AFFILIATION : Ordre Jedi
Avatar : priyanka chopra
Crédits : shiya

Profil
Inventaire:
Cuts so deep it hits your soul
Helia & Ash

Lorsqu'Helia ouvrit la porte, Ash se sentit prise dans un tourbillon parfaitement serein, la sensation était étourdissante. Elle ne s'attendait pas à ce que son amie soit si prévenante et si... heureuse de la voir. Pendant un instant, elle n'entendit pas ce que la jedi lui disait, se laissant happer par la sensation, la suivant de manière mécanique. En quelques instants, elle était entrée dans ses appartements, tout semblait normal, discuter de thé, de Naboo, de liqueur, elle...

Elle réalisa que tout était normal.
Et ce n'était pas grave. Ash sentit son coeur se gonfler et aurait volontiers serré dans ses bras la Jedi. Elle n'arrivait plus à se rappeler la dernière interaction normale qu'elle avait eu qui ne soit pas feinte, qui n'ait pas été intéressée, qui n'ait pas tourné autour de la situation de son frère, de ses parents... Helia était là, sans presser, sans même sembler intéressée à vrai dire. Elle avait eu -peut-être à part Nymeria- uniquement à faire avec des gens qui voulaient parler de ce qui s'était passé. Ash en avait eu besoin et n'avait rien trouvé à y redir,e après tout c'était aussi devenu une seconde nature que de devoir faire des rapports, mais... Mais cette impression de normalité, comme si tout allait bien était rassurante en quelque sorte. Elle avait l'impression d'avoir un apercu de ce que serait peut-être sa vie dans quelques mois... Ash se ressaisit, sourit à son amie, essayant de rattraper le fil de ses paroles.

- Pardons j'étais ailleurs un instant... je veux bien un peu de thé.

Ash s'installa, sans trop savoir soudainement pourquoi elle était là. Tout était réconfortant, sa présence, sa prévenance, l'ambiance qui se dégageait de ses appartements. Si Ash avait trouvé les siens confortables, c'était sans doute qu'elle avait oublié ce que ce mot voulait vraiment dire. La vue donnait sur le parc à l'extérieur du Temple, il était lumineux et il y avait un lit, Ash ne pouvait décemment pas demander plus mais en quelques semaines Helia avait visiblement fait de cet endroit un foyer et pas simplement un endroit où dormir. Peut-être dans quelques mois Ash se sentirait assez bien pour suivre son exemple. Mais ses paroles la troublèrent, elle avait rejoint l'ordre mais guère dans les bonnes circonstances, et la Ash de quelques mois en arrière aurait dit pas pour les bonnes raisons. Mais elle ne savait comment le dire à la jedi.

- Merci... J'aurai préféré que ce soit dans d'autres circonstances, ceci dit. C'est aussi ce qui me trouble, c'est évident. Je suis inquiète pour Neelam, maintenant que l'Ordre est à sa recherche, j'espère qu'il sera rapidement retrouvé... Et qu'il revienne parmi nous. S'il lui arrivait malheur, je ne sais pas comment je le vivrai. Je sais que ce n'est guère jedi de ressentir ce genre de choses et encore moins de l'avouer. Mais il est tout ce qu'il me reste.

Ash s'interrompit un instant, réalisant à quel point elle n'avait pas totalement raison. Elle avait perdu ses parents, elle devrait cesser ce qu'elle avait toujours fait et rompre les liens avec tous ceux qu'elle avait connu pour ne pas les mettre en danger, mais l'Ordre avait toujours été une famille, éloignée, dans l'ombre, qu'elle avait parfois rejetté, mais elle était là, aujourd'hui.

- Je veux dire, je suis aussi ici pour me reconstruire, pour me raccrocher à quelque chose, pour donner un sens à ma vie. Je sais qu'il est vivant, je le sens, je l'aurai su. Mais je suis terrifiée à l'idée de ce qu'il pourrait faire, de ce qui pourrait lui arriver.



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars: Echoes of the Force :: Tython-
Sauter vers: