Event I - Cérémonie du souvenir & Epreuves


 

 :: Tython Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Event I - Cérémonie du souvenir & Epreuves

avatar
Crédits : 117
MESSAGES : 152
AFFILIATION : Tout
Crédits : @ronas
Event I
Tython. Cette planète emblématique et symbolique pour l’Ordre leur offre depuis quelques mois un havre de paix et un refuge. Une période de reconstruction et de réhabilitation fut nécessaire, même si de nombreux bâtiments étaient encore étonnement intact et prêt à l’emploi… Comme si la Force les y avait attendu pendant toutes ces années. Les survivants de l’Ordre, en si petit nombre en comparaison de leur force vingt-huit ans plus tôt, se sont réunis au fur et à mesure sur la planète pour se regrouper et recréer les fondations d’un Ordre détruit et abattu pour le moment. Un nouveau conseil fut choisi, et il fut constitué de quatre membres pour le moment. Les maîtres capable d’occuper cette place étaient peu nombreux. Cela aurait été un rappel constant des pertes récentes, que de placer des chevaliers ou des maîtres inexpérimentés dans le conseil.

Comme pour symboliser une nouvelle ère, et surtout faire le deuil des disparus, le nouveau conseil prit la décision d’organiser une cérémonie. Un immense brasier serait allumé, et chaque Jedi pourrait y déposer un objet ayant appartenu à un disparu. Un enterrement digne d’un membre de l’Ordre, pour ceux n’ayant pas eu la chance d’en bénéficier et pour les corps de ceux abandonné sur certaines planètes après une défaite. Une manière de dire au revoir et de partir vers l’avant. Et dans cette optique, les épreuves pour les nouveaux padawan et les futurs chevaliers ont été organisées. Car l’Ordre doit continuer à avancer, et ne peut se permettre de ressasser le passé.


Précision
Le programme fut transmis à tous les Jedi. Le brasier serait allumé aux premières lueurs du jour, et ne serait éteint qu’en fin de matinée. Chacun sera libre de l’observer, de se recueillir ou de simplement vaquer à ses occupations. Les épreuves sont prévues pour l’après-midi après le repas, pris en communauté. Les Jedi ne pouvant rester replier sur eux-mêmes, il a été spécifié que la présence des membres n’était pas obligatoire et se faisait sur la base du volontariat. Evidemment il serait mal vu de ne pas participer à la cérémonie du souvenir.

En vous réveillant, les premières lueurs du Soleil attirèrent votre attention. Mais ces dernières vous semblent très proches, trop proches. Il s’agit en réalité des flammes puissantes et immenses du brasier. Des Jedi ont déjà commencé à y jeter des souvenirs, et vous voyez des bures, des hologrammes et autres objets de plus ou moins grandes tailles brûler dans les flammes. Les membres du conseil sont présents et observent simplement la scène.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 300
MESSAGES : 100
AFFILIATION : République
Avatar : Maja Felicitas
Crédits : M. F.

Profil
Inventaire:
Event
Le brasier est déjà haut alors qu’elle entrouvre ses paupières. Elle glisse hors de ses draps, se retrouve pieds nus sur le sol froid. Son regard dévie vers la fenêtre. Un soupir léger s’échappe de ses lèvres. Elle doit rejoindre la cérémonie. Dans le brasier seront jetés les objets ayant appartenu aux disparus. Dans un recoin de sa chambre, de vieux souvenirs de son maitre dont elle n’est pas résolue à se séparer. Alors elle a choisi de jeter dans le feu un autre souvenir d’un autre jedi qui a combattu à ses côtés, un compagnon à qui elle veut rendre hommage.

Elle se lève et se vêtit. Elle sort ensuite de sa chambre et rejoint le reste des jedi agroupés autour du brasier. Sans accorder de regards à personne, malgré les visages familiers, elle se rapproche des flammes. Les contemple un instant. Dans un instant de méditation, elle se souvient des noms des disparus et se recueille. Elle les honore tous. Puis lentement ouvre les yeux et lance l’objet dans le brasier.

Autour d’elle les jedi en font de même. Sont lancés dans le feu les objets divers des disparus.

Non loin de tous se tiennent les membres du Conseil. La togruta les observe un instant. Entre eux Maitre Vakarian. D’un pas lent, noble, elle se dirige vers les maitres qu’elle salue, avant de se tenir face à Killian. Depuis quelques années déjà, depuis qu’ils ont perdu padawan et maitre, les deux jedi se sont rapprochés, cherchant dans l’autre ce vide que les disparus leur ont laissé. Aura-t-il jeté un souvenir de son padawan ? Elle ne demande pas, évitant de s’immiscer trop dans les sentiments de l’humain. Ici ils ont tous perdu un ami, un frère.

Barrière à tous ces sentiments de douleur, il y a cet après-midi la nomination des nouveaux padawans et jedi. Des fois elle se demande si elle devrait en prendre un et former la relève.

En est-elle au moins capable ?

Les dernières années sous la guerre n’ont pas aidé à se poser et le nombre de jedi réduit invite maintenant à l’effort du renouveau, d’une reconstruction nécessaire pour la survie des leurs. La togruta est prête à s’investir. Dans un domaine ou dans un autre. Ses efforts articulés autour de la guerre ne serviront peut-être maintenant que le traité de paix a été signé.

Elle se tient en silence non loin de Killian et regarde droit devant elle.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 284
MESSAGES : 534
AFFILIATION : Ordre Jedi
Avatar : Charlie Hunnam
Crédits : @greyguizmo

Profil
Inventaire: Deux sabres laser bleu & vert
Une cérémonie du souvenir. Le conseil avait décidé de la mettre en place pour permettre aux membres de l’Ordre de faire leur deuil, de saluer les disparus et de pouvoir continuer à avancer. Ce dernier point se présentait sous la forme des épreuves pour les futurs padawan et les futurs chevaliers de l’Ordre. S’apesantir sur le passé n’était pas dans le fonctionnement de l’Ordre, et ce serait même une très mauvaise chose. Pleurer les morts étaient compréhensibles, même les Jedi ne croyait pas la mort comme une fin définitive. Kilian s’était levé de bonne heure pour aider à la préparation du bûcher symbolisant les funérailles de tous ceux tombés au combat, et parfois abandonné derrière sur le champ de bataille. Il avait tenu à participer, et avait même été l’un des premiers à déposer la cape de son ancien padawan. Ce dernier avait péri dans un terrible combat. Le maître avait regretté cette disparition plus que toute autre, et s’était longuement interrogé sur son enseignement. Aurait-il dû lui apprendre d’autres choses, ou le former différemment. De nombreuses questions sans réponse qui avaient fini par se perdre au fil des jours, laissant ainsi filer les regrets. Dès que la flamme fut allumée, Kilian s’était placé aux côtés des autres membres du conseil et il avait attendu patiemment tout en observant les Jedi honorer les morts chacun leur tour. Certains avaient plus d’objet à jeter que d’autres. C’était aussi un moyen de sonder le cœur des survivants.

Peu de temps après les premières lueurs de l’aube, le regard de Kilian se posa sur Eshan. La Togruta venait à son tour honorer les morts. Pourquoi cette attention particulière de sa part, parce qu’ils avaient un lien très fort et un peu étrange qui ne s’exprimait pleinement que sur un champ de bataille. L’un comme l’autre avaient transposé leur relation avec un disparu sur l’autre. Il aurait aimé la voir se débarrasser des affaires de son maître, mais il semble que la perte soit encore trop récente. Un point qu’ils allaient devoir discuter prochainement. S’accrocher au passé n’était pas une bonne chose. Un signe de tête puis le silence. Kilian finit par s’adresser aux autres maîtres pour leur dire qu’il va s’écarter un peu, puis il s’approche d’Eshan pour l’inviter à le suivre un peu à l’écart. Dans un sourire il prend la parole.


_ « Au cas où tu te poserais la question. Ses affaires sont des cendres depuis les premières lueurs du jour » Il marque une pause et observe le feu avant de continuer « Nous devons tous avancer et oublier le passé, pour ne pas se laisser happer par les regrets et un sentiment d’impuissance. »

Kilian lança un regard à son interlocutrice. Un regard lourd de sens. Aucun reproche cependant juste un conseil un peu appuyé pour son amie, son padawan de substitution d’une certaine manière. Il peut comprendre. Lui-même a eu les larmes aux yeux lors du bûcher de son propre maître. Après tout ces personnes représentent ce qui se rapproche le plus d’une famille pour les Jedi. Le lien qui se noue entre eux est très puissant et s’enracine profondément.

_ « Le feu restera allumé un certain temps avant de s’éteindre naturellement. L’après-midi sera tout autant chargé. Tu assisteras aux épreuves ? Peut-être y verras-tu quelque chose d’intéressant ? »

Le ton du Jedi est très doux et réconfortant. Ce qu’il dit se veut être des conseils et un soutien, et non de l’insensibilité. Son interlocutrice est consciente de sa volonté, en tout cas il l’espère. Il connait sa peine pour avoir perdu son maître et son élève dans ce conflit. Lui qui a toujours vécu dans l’Ordre, de nombreux morts lui étaient très proches. Mais il a toujours baigné dans l’éducation de la Force, et les principes de l’Ordre sont profondément ancrés en lui.


Un Jedi utilise la Force pour la connaissance et la défense,
jamais pour l'attaque.
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 1189
MESSAGES : 312
AFFILIATION : Ordre Jedi
Avatar : priyanka chopra
Crédits : shiya

Profil
Inventaire:
the things we lost in the fire we'll find in the ashes.
event 1
Cela faisait faisait tout juste vingt quatre heures qu'Ash avait posé le pied sur Tython, vingt quatre heures qu'elle avait essentiellement passé à l'infirmerie à tenter de reprendre des forces. Elle commencerait sans aucun doute son entraînement dès le lendemain, elle était bien assez remise à ses yeux, mais ce jour serait dédié à des cérémonies pour les Jedi disparus et à l'organisation d'épreuves. Aujourd'hui, elle serait amenée devant le Conseil pour juger si elle était apte et prête à intégrer l'Ordre et si la réponse était oui, elle serait présentée à l'assemblée des Jedi. Mais le seul visage qui aurait compté ne serait pas là pour voir cela. Aurait-il approuvé ? Aurait-il tenté de la dissuader ? Elle n'en avait aucune idée. Il semblait que la vie de l'Ordre reprenait son cours, et il y avait quelque chose à en retirer. Des cendres des disparus devraient s'élever de nouveaux Jedi. Cette guerre ne devait pas les empêcher d'avancer. Et Ash devait suivre cet exemple.

Le bûcher de ses parents, elle l'avait allumé elle-même et avait livré aux flammes tout ce qui avait été leur vie ensemble. Elle n'avait rien gardé, en dehors de leurs alliances, elle savait qu'elle ne pourrait jamais s'en séparer, et quelques photos. Lorsqu'elle avait appris ce qu'allait être la cérémonie, elle avait trouvé cela judicieux. Elle même avait trouvé une forme de sérénité et d'acceptation lorsqu'elle avait allumé le bucher funéraire de ses parents et regardé se consummer leurs corps, la maison où elle avait grandit et tout ce qui avait été leur vie. C'était comme si son surnom avait pris tout son sens, elle avait tout réduit en cendre et devrait maintenant s'en relever.

A l'origine, elle n'avait pas voulu se mêler à la cérémonie. Cela l'avait mise mal à l'aise, avait-elle seulement le droit d'y assister ? Après tout elle avait perdu ses parents dans cette guerre, elle aussi, et ils avaient été Jedi, mais ils ne faisaient plus partie de l'Ordre et elle ne se sentait pas légitime, comme si elle n'avait pas le droit de rejoindre ce deuil alors que ses parents n'étaient pas membre de l'Ordre. Elle s'était pourtant ravisée. Après tout, ils étaient morts pour l'Ordre, un Ordre qu'ils avaient en effet quitté mais envers lequel ils étaient restés loyaux jusqu'à leur mort, un Ordre auquel ils avaient confié un fils, et pour qui ils avaient toute leur vie accepté tous les dangers. Elle ne savait pas si elle se sentirait légitime, mais elle irait se recueillir pour ses parents et tous les autres Jedi qui avaient perdu leur vie dans cette guerre et avec qui elle avait collaboré pendant des années. Parfois des noms ou seulement des visages sur des holocoms dont elle avait appris la mort des semaines ou des mois plus tard. Elle avait croisé son lot de Jedi, aujourd'hui combien encore vivaient ? Quelques heures auparavant alors que le jour pointait à peine, elle s'était levée, s'était habillée, peut-être porterait-elle pour la dernière fois ses propres habits, et avait rejoint la chambre qu'on lui avait indiqué être celle de Neelam. Elle avait besoin de trouver la force d'affronter la journée qui s'annonçait et d'affirmer une dernière fois sa résolution. Pourtant, ce fut une vision terrible, tout était comme il l'avait laissé derrière lui. Ash imagina sans peine la silhouette de son frère dans cette petite chambre. Il n'avait pas grandit ici, n'y avait surement que peu d'affaire réellement personnelles. Mais le lit était encore défait, gardant la trace du dernier repos qu'il avait pris. Ash s'asseya sur le bord, caressant d'une main tremblante l'empreinte de son corps. Son frère avait toujours été une part essentielle d'elle. Même à son départ, elle n'avait jamais pensé autrement. Même si leurs chemins s'étaient séparés. Mais aujourd'hui pour la première fois il lui paraissait hors de portée. Et en son for intérieure, elle craignait de ne jamais le revoir. Mais elle ne devait pas y penser, pas aujourd'hui. Aujourd'hui elle ne devait pas faillir. Elle devait se concentrer sur ses objectifs. Elle ne servirait à rien à Neelam sans cela. Elle ne pouvait rien pour lui aujourd'hui.

Elle ne sut jamais combien de temps elle était restée dans cette chambre avant de s'arracher à ses souvenirs. Le temps qu'il lui avait fallut pour réussir à tenir debout et à regarder vers l'horizon. Dehors, le brasier avait été allumé et plusieurs jedi se tenaient autour. Ash n'osa rentrer dans le cercle et s'en tint éloignée, ne croisant pas les regards des autres jedi, instinctivement et sans s'en rendre compte masquant son affinité avec la Force. Elle était toutefois suffisamment proche pour en sentir sa chaleur. Avec une grimace, elle réalisa qu'elle était désormais familière. Elle avait grandit avec cette chaleur dans les dunes de Klatooine, celle qui tannait sa peau et qui lui avait tant manqué dans le vide de l'espace. La chaleur lui avait toujours rappelé son foyer, l'endroit où elle avait connu le bonheur, le vrai. Un bonheur qu'elle avait regardé brûler, et éclipsant les souvenirs d'une enfance dorée sous un soleil de plomb dont il ne restait que des cendres grisâtres sur une terre de feu de d'or. Maintenant, elle connaissait la chaleur d'un bûcher funéraire et pressentait que ce ne serait pas le dernier.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 258
MESSAGES : 135
AFFILIATION : Ordre Jedi
Avatar : Jeff Bridges
Crédits : Ronas

Profil
Inventaire:
Dès le matin, les morceaux de bois avaient été ramassés par des initiés aux alentours. Bien sûr comme chaque occasion étaient une opportunité d’apprentissage, j’avais demandé à chacun de choisir le bois le plus sec, mais également qu’il était interdis de porter le bois avec les bras. Ressentir la force se devait être à tout moment. Chaque Jedi devait être en partie une pierre, un brin d’herbe ou la grosse souche qu’un petit twilek essayait de déraciner avec sa pensée. Je souriais avec nostalgie.

- Il faut commencer avec des choses à son niveau, Kabran. Tu ne peux devenir maître si tu ne passes pas apprenti. Chaque chose en son temps. Comme cette souche, qui semble être là depuis fort longtemps. Il a dû puiser dans le temps pour s’enraciner et apprendre à vivre. Maintenant il ne fait plus qu’un avec la force et nous laisse comme cadeau ses restes. Chaque chose est écrite pour exister.

Pour lui démontrer mes dires, j’usais petit à petit de la Force. La souche s’élevait alors sans aucun mal. Les racines avaient été desséchées sauf une petite bouture qui peinait à résister. J’appliquais,  non sans une gymnastique intellectuelle, un découpage méticuleux du restant de l’arbre. Chaque morceau non viable fut réduit en petit bois d’allumage tandis que ce qui était potentiellement viable, fut remis dans le trou laissé.

- Maintenant à toi de t’occuper de cette jeune pousse pour qu’elle puisse à son tour devenir un magnifique arbre.

Cette petite allégorie de l’apprentissage de la vie me faisait du bien. Je pouvais être certes dur avec certains padawan comme je pouvais être tendre, mais méfiez-vous du rancor qui dort. La vie continuait malgré toutes ces pertes, malgré notre exil. Mais je jurais intérieurement que nous autre Jedi allons prendre le contre pieds.

En revenant, l’aurore pointait à peine son nez. Le bucher fût vite allumé. J’avais posé avec soin les nattes de tous les padawan qui furent tué lors de l’attaque de mon Académie de campagne. Je regardais petit à petit les flammes les consumer. Ils avaient rejoint la Force et cela m’allait bien. Ils étaient sans doute dans une existence meilleure. Je m’installais sur mon siège de membre du conseil. Je posais par la suite mon regard sur ces flammes douces et symbole de renaissance. Je m’enfermais rapidement dans une bulle de méditation contemplative. Rien n’avait plus de sens à ce moment que ce bucher. Il expiait aussi toutes mes fautes passées et celle qui arriveront. Je savais que je n’allais pas rester très longtemps dans l’inactivité. La guerre m’avait marqué par le temps, par les cicatrices mais également par le fait que ma volonté à nettoyer la galaxie du côté obscur s’était renforcée.

Je ne saurais dire combien de temps s’est écoulé depuis le début, mais je ressentais la tristesse de chaque membre. Lorsque je ressentis l’aura de Ash, je projetais sans pudeur mon esprit dans sa tête.


*** Il n’y a pas de mort, il n’y a que la Force ! Ne l’oublie jamais, tu as le droit d’être triste ! Mais ne les laisses pas te consumer comme ton frère ***
Revenir en haut Aller en bas
Event 1 - cérémonie du souvenir
Tython
Le soleil filtrait à travers la fenêtre du temple. Zafa se redressa. Elle pouvait sentir la chaleur du soleil Tythos sur sa peau et aussi l’agitation dans les couloirs du bâtiment. Elle se lava rapidement avant de s’habiller et de rester encore quelques minutes dans sa chambre, assise sur le lit, à essayer de vider ses pensées du stress et de l’angoisse qu’elle ressentait. La tension s’élevait de son ventre, en passant par ses poumons et son cœur et se tassaient dans le fond de sa gorge. Pourtant, elle avait travaillé ces derniers jours à enfouir ces souvenirs très loin dans son esprit. Elle avait prévu le coup en quelque sorte. Elle avait redoublé d’effort dans ses méditations, elle avait répété et encore répété son mantra sans s’arrêter du lever au coucher, réduisant ses déplacements pour éviter les préparations de l’évènement du jour. Et à présent, tout semblait avoir été fait pour rien. L’angoisse était revenue. Elle inspira profondément et expira, s’isolant encore un peu dans une bulle de méditation.

Quand elle ressorti, finalement, elle affichait un air calme et détaché. Depuis l’attaque, le fin sourire qui couvrait souvent ses lèvres avait presque disparu, ne laissant qu’une expression neutre. Elle descendit dans la cours, suivant la foule, sachant pertinemment que son absence serait remarquée et probablement mentionnée plus tard. Ce n’était pas qu’elle ne voulait pas être là, en fait. C’était le fait qu’il y est tout le monde. Elle aurait bien voulu se recueillir seule et être avec ses pensées sans aucun autre individu autour. Mais c’était impossible. De plus, Zafa se désolait de constater qu’elle n’avait rien à jeter dans le feu, sa fuite ayant été trop rapide et ayant été dans un état de choc momentané. A présent elle se tenait debout, près du feu. Sa vieille paranoïa refit petit à petit surface, elle avait l’impression qu’on l’observait. Elle s’éloigna pour trouver un banc non loin, et s’y installa tranquillement en observant le feu mais aussi les jedi se déplaçant autour. Au loin, elle pouvait voir les maîtres jedi du conseil et quelques nouveaux initiés. Les recrutements avaient augmenté juste après le traité et la korunnai avait croisé beaucoup de nouveaux visages ces dernières semaines. Bien, ils en auraient besoin si ils étaient seuls contre tous.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 300
MESSAGES : 100
AFFILIATION : République
Avatar : Maja Felicitas
Crédits : M. F.

Profil
Inventaire:
Event
Le maitre s’est rapproché d’elle et elle laisse un instant tomber ce masque rigide qu’elle arbore habituellement, et qu’elle adoucit d’un sourire. Killian a une aura accueillante qu’elle prend plaisir à fréquenter, alors elle se laisse approcher en toute amitié. Autour d’eux les jedi se regroupent. D’autres restent de leur côté. Les mots de Killian sont justes alors que les traits de la togruta s’affaissent dans une moue désolée. Elle se rappelle du padawan du jedi et le regard du maitre ne la trompe pas. Cela lui fait mal de reconnaitre qu’il montre du bon sens, mais elle ne peut que hocher la tête.

« Tu as raison maitre, mais je ne peux pas m’empêcher de vouloir garder un peu de lui avec moi. »

Elle soupire.

« Je ne sais pas si c’est égoiste ou indigne d’un jedi. »

Elle hoche tout de même la tête pour lui montrer qu’elle y réfléchira. Peut-être que plus tard elle trouvera la force.

En attendant elle écoute Killian qui lui parle désormais de l’après-midi, et son visage s’illumine enfin d’un mince sourire. Les épreuves qui nommeront les nouveaux jedi les attendent, et la togruta se doute un peu de la question du maitre. Les jedis qui seront suffisamment intéressants pour l’ordre les rejoindront. Etant donné les circonstances, peut-être que les règles seront revues. Elle n’a pas assisté à la nomimation de jedi tout le temps, des fois envoyée en mission ailleurs. Au moins elle se rappelle de la sienne.

« L’après-midi sera intéressant en effet. »

Elle jette un coup d’œil à Killian.

« Peut-être que tu y trouveras quelque chose d’intéressant toi aussi maitre. Il est temps que tu t’occupes d’un autre que moi. »

Elle a un ton légèrement badin, comme si songer à l'éventualité lui remonte déjà le moral. Il s’agit néanmoins d’une taquinerie, puisque Killian ne l’a jamais vraiment menée comme un maitre aurait fait, pas plus qu’elle n’a jamais perdu son indépendance près de lui. Il est néanmoins excellent dans sa guidance. Elle n’évite jamais une occasion de lui demander conseil.

« Je suis sûre qu’un de ces futurs jedi serait enchanté d’être avec toi. »

Elle a repére Zafa dans un coin, et fait un geste de la main dans sa direction. Elle lui offre de se rapprocher d’eux, voyant la solitude sur le visage de la jeune femme. En voilà qui devrait passer les épreuves avec sérénité malgré les lacunes. Après tout qui n’en a jamais eu.

« Y-a-t-il quoi que ce soit que je puisse faire pour vous aider ? »


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 284
MESSAGES : 534
AFFILIATION : Ordre Jedi
Avatar : Charlie Hunnam
Crédits : @greyguizmo

Profil
Inventaire: Deux sabres laser bleu & vert
Le bûcher était une étape nécessaire, mais difficile pour tous. Se détacher du passé et dire au revoir aux disparus n’étaient guère une tâche aisée même pour lui. Et pourtant depuis le temps, le nombre de mort augmentait autour du maître pour son plus grand malheur. Cette fois, tout le monde rendait un hommage de façon posé dans une atmosphère de paix et de tranquillité. Un impact plus important. Kilian avait quitté les autres membres du conseil pour rejoindre Eshan, et discuter un peu avec elle de la situation. Un nouveau conseil fut distillé. Sa réponse soutira un sourire triste à l’humain. Il pouvait parfaitement la comprendre, même si ce n’était pas sain pour elle. Il lui faudrait peut-être un peu plus de temps pour accepter cette perte, en tout cas il ne la laisserait pas se morfondre et succomber à d’autres émotions plus négatives. Plutôt que d’insister pour le moment, le maître exposa le programme de l’après-midi et encouragea son interlocutrice à y assister. Elle pourrait peut-être prendre un padawan, et évoluer en oubliant le passé. Rien de tel que de penser à l’avenir et au présent pour oublier les évènements du passé. Tandis qu’il discutait, Kilian lança un regard vers Ash pour la saluer d’un signe de tête. Nul doute que Edrick lui parlerait ou lui parlait déjà. Son attention se reporta sur la togruta et il se contenta de sourire simplement.

_ « Ai-je le temps pour une autre personne tant tu en demandes par moment. » Il laissa échapper un petit rire moquer avant de continuer « Nous verrons bien ce qui se produira… Mais il faut que je tienne compte de mes responsabilités, et puis tu peux me tutoyer maintenant. Nous ne sommes plus des inconnus. »

Cela faisait longtemps qu’ils se connaissaient, et régulièrement Kilian lui demandait de le tutoyer. Cela le mettait un peu mal à l’aise, car il la considérait comme une amie à présent et non plus comme une élève. Même si il jouait encore le rôle de guide et de conseiller si il le jugeait nécessaire. Un rôle endossé naturellement pour l’homme. Il se contenta d’ajouter simplement.

_ « Le deuil est une étape longue et propre à chacun. Il n’y a aucune dignité ni égoïsme dans ton comportement, mais il faut malgré tout que tu me promettes de lui dire adieu quand tu te sentiras prête. »

Une jeune initiée attira l’attention d’Eshan, et celle du maître. Un bon moyen de ne pas s’appesantir sur le sujet de la mort du maître de la togruta. Cette dernière fit signe à la jeune demoiselle de les rejoindre, probablement pour la sortir de sa torpeur et de sa solitude. Peut-être un premier pas vers la prise d’un padawan. Kilian reconnut le visage de l’adolescente. Elle passerait les épreuves cet après-midi. Le maître fut le premier à prendre la parole.

_ « Peut-être pourrais-tu la conseiller pour les épreuves de cet après-midi ? C’est peut-être le cause de son trouble et de ses réflexions. » Il observa Zafa et lui sourit chaleureusement avant de continuer. « N’aie crainte tu as été jugée apte. Et si c’est plutôt ce que nous faisons ce matin qui te trouble, sache que c’est une bonne chose. Cela signifie que tu ressens l’impact de ce geste symbolique. » Le maître observa le bûcher et soupira légèrement. Son sourire disparu quelques secondes. « Si seulement ce n’était pas des affaires ni de simples morceaux de bois avec un prénom… tant de disparu et si peu de corps à qui offrir le repos éternel. Au moins leurs âmes sont libérées à présent. »

Une simple pensée plus pour lui-même que pour ses interlocutrices, faisant référence à des remarques d'autres membres de l'Ordre. Les morceaux de bois étaient ce qu'il avait proposé à d'autres qui ne possédaient aucune affaire, et qu'il avait lui-même utilisé pour certains de ses camarades disparus. Il sembla prendre conscience de leur présence à nouveau, et fit un signe de tête à leur attention comme pour s’excuser. Le maître le regrettait profondément et il aurait aimé pouvoir aller chercher tous ces corps pour leur offrir une sépulture digne d’un Jedi. Mais ils n’avaient guère le choix que de faire ce geste symbolique.


Un Jedi utilise la Force pour la connaissance et la défense,
jamais pour l'attaque.
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 210
MESSAGES : 43
AFFILIATION : Jedi
Avatar : Gal Gadot
Crédits : Helia
Les flammes dansaient devant mes yeux comme un halo de lumière puissant, qui m'aveuglait presque. Je sentais la chaleur du feu me lécher le visage, une chaleur douce, rassurante, intrépide par moment. Tython, ce havre de paix que l'Ordre avait tant cherché existe vraiment. Une reconstruction était plus que nécessaire après les évènements des 28 dernières années. Elles nous avaient éprouvées, détruites, divisées. La République avait fait son choix et nous avions dû fuir. Après tout ce que nous avions donné pour eux, pour la paix, ce que nous avions tous tant sacrifiés. Les pertes étaient telles dans nos rangs que cela prendrait des années pour retrouver notre sérénité d'an-temps. Beaucoup de visages que l'on ne croiserait plus avaient disparus, sacrifiés dans une cause que l'Empire détruisait petit à petit. Non ce n'était pas fini, loin de là, il nous restait ce petit moment de répits pour se préparer à la riposte.

J'avais dit au revoir à Coruscant. Mes deux foyers n'étaient plus...brisés par la guerre. J'étais parties dans les derniers, reculant ce moment où j'allais le retrouver. Kilian. J'étais fière de lui, de ce qu'il était devenu, de ce qu'il avait fait pour l'Ordre. Une grande quête noble dans laquelle il s'était lancé corps et âme. C'était notre destin, nous devions vivre uniquement pour faire prospérer l'Ordre. Pourtant, je ne pouvais m'empêcher d'éprouver des sentiments d'égoïsmes. Je comprendrais sa démarche mais j'avais mal dans mon cœur. Il était parti, me laissant seule à la fin de la guerre, seule face à mes doutes, je me suis sentie perdues. C'était un mal nécessaire, il ne fallait pas s'accrocher autant, cela m'avait fait bien trop souffrir par le passé mais, je ne pouvais m'en empêcher. Mon dévouement pour le Temple et ma relation, mon cœur balance encore et il m'est difficile de concilier les deux parties.

J'observais autour de moi les visages, les têtes baissées, le foyer qui brûlait toujours plus haut à mesure qu'il était nourri par les souvenirs des disparus. Un hommage douloureux mais nécessaire à notre reconstruction, pour dire au revoir. J'aurais tellement aimé faire plus pour tous ses jedis, padawans, initiés, c'était déjà quelque chose. "Il n'y a pas la mort, il y a la Force", je me répétais cette phrase dans ma tête pour presque m'y convaincre. Oui il y a la Force, ils nous accompagnent comme elle nous guide.

J'aperçus au loin le visage de Ash, un être sensible à la force de qui j'étais très proche. Je lui adressais un discret signe de la main. Lui signifiant ma présence sans forcément l'inviter à s'approcher. J'étais heureuse qu'elle nous rejoigne et espérais qu'elle trouve sa paix intérieure à notre contact. La planète Tython semblait nous y inviter par la sérénité qu'elle dégageait. La Force l'avait préservé du temps. Il y avait encore de la réhabilitation à faire bien sûr mais, les bases du nouvel Ordre était là. Tout comme notre nouveau Conseil dans lequel Kilian faisait maintenant parti. Il serait nécessaire de nous reconstruire et de le faire tous ensemble pour s'unifier à nouveau. Pleurer les morts indéfiniment ne servait à rien, ils n'étaient pas morts en vain.

Prenant un morceau de bois qui avait été déposé là afin de rendre un dernier hommage à nos disparus, je m'avançais calmement vers le foyer, mon esprit tourné vers les sacrifices des nôtres. Je ne les connaissais pas énormément pour la plupart comme certains qui ont été plus proches mais, la douleur était quand même là. Que nous nous connaissions ou pas, nous faisions partie de la même famille, cela aurait pu être moi ou un autre, nous étions solidaires. A mesure que mes pas me portaient en avant, la chaleur se fit plus étouffante, je sentais que mes poumons peinaient à se remplir d'air frais. Je ne reculais pas pour autant et continuait ma course lente, déposant délicatement l'objet qui s'embrasa aussitôt. La page était-elle tournée à présent ? Je ne sais pas répondre à cette question encore mais l'approche était entamée, c'était certain. Une pensée alla également vers mes parents disparus, massacré, cette page-là était encore douloureuse. C'était hommage c'était aussi un peu pour eux, j'aurais aimé qu'une partie de mes souvenirs disparaissent, consumés, pour être plus sereine. Il y a des combats plus longs et plus complexes que d'autres...

Je continuais ma lancée de l'autre côté du foyer, distinguant au loin Eshan en compagnie de Kilian. Mes pas me menèrent à eux. Eshan semblait occupée à rassurer une jeune Initiée, je souris en la voyant faire, elle semblait très à l'aise et dans une position confiante. J'étais fière, malgré les pertes, malgré la guerre, l'esprit Jedi était toujours présent et nous étions plus soudés que jamais. Eshan prendrait surement bientôt un padawan, tout comme moi. Notre approche de la Force était commune, nous nous retrouvons souvent pour méditer ensemble et j'espérais vivre aussi cette aventure avec elle.


- Il y a tant à reconstruire, tous ces êtres disparus, je ressens leurs présences dans la Force et j'entends encore presque leurs cris...murmurais-je dans un ton assez las.
La guerre nous a épuisée, mais elle n'est pas fini n'est-ce pas ? Je sens le danger qui rode sans cesse autours de nous.


Je n'osais me retourner vers Kilian qui était à mes côtés, pourtant, je ne pouvais reculer ce moment plus longtemps. Mes pensées étaient floues, je ne savais pas quelle attitude adopter face à lui. Mon regard croisa le sien, bienveillant mais froid, fier mais distant. D'un mouvement de tête je le saluais. Mon cœur battait un peu plus vite d'être auprès de lui après ces longs mois. Je dissimulais tant bien que mal ce que je ressentais. Ce n'était ni le moment ni l'endroit, nous réglerions ça plus tard.

- La force t'as guidé ici...dans ce havre de paix. Au moins s'annonce le temps de la reconstruction. Tu feras un bon membre du Conseil Kilian.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 1189
MESSAGES : 312
AFFILIATION : Ordre Jedi
Avatar : priyanka chopra
Crédits : shiya

Profil
Inventaire:
the things we lost in the fire we'll find in the ashes.
event 1
Ash tressaillit en sentant l'esprit d'Edrick s'infiltrer dans le sien et serra les dents à ses mots. Ses sentiments étaient partagés. Ses paroles faisaient sans doute sans le vouloir mal à où cela saignait encore. Elle savait tout cela, elle savait que ses parents avaient rejoint la Force, et en avait tiré une sorte de réconfort. MAis elle n'aimait guère qu'il s'insinue ainsi dans son esprit, et qu'il évoque son frère, pas alors que la blessure était encore fraîche, pas tant qu'elle n'avait pas réussi à digérer totalement qu'il n'ait pu être là à temps. Si il avait été là, les choses auraient été bien différentes, il aurait pu retenir Neelam de gré ou de force. Il aurait du être là. Et pourtant, Ash savait qu'il s'agissait des pensées désordonnées d'une adolescente cherchant un coupable, cherchant quelqu'un à blâmer quand il n'y avait personne d'autre qu'elle même. Elle s'éloigna, fit quelques pas dans le parc, évitant de croiser le regard du maître. Elle distinguait des silhouette,s des auras, certaines familières. Elle avait immédiatement reconnu Kilian, bien sûr, le maître l'avait accueilli à son arrivée la veille. D'autres lui étaient inconnus mais elle tenta de les graver dans sa mémoire. L'une d'elle toutefois lui sembla plus familière. Ainsi Helia était ici elle aussi. Elle n'avait pu en être sure, elle avait eu du mal à raccrocher les bouts et par sécurité avait attendu d'avoir des nouvelles des jedi qu'elle avait connu. Savoir Helia vivante et en sécurité ici lui mit du baume au coeur, et elle se promit d'aller voir la jedi un peu plus tard ou le lendemain. Elle réalisa que la jeune femme aussi l'avait vu, elles échangèrent un regard et un signe de la main. Elle continua d'observer les autres, realisant qu'ils étaient peu mais qu'il semblait y avoir quelques initiés et padawan attendant la cérémonie avec plus de nervosité, certainement attendaient-ils leur initiation ou leur accession au titre de Lord. La vie de l'Ordre continuait, et devrait continuer. Ash n'avait plus réellement de nervosité à l'idée d'être présenté au Conseil, le destin qui l'avait mené jusque là ne saurait la laisser tomber, non ? La Force l'avait mené jusqu'ici, ce ne serait pas pour qu'elle se réveille dans quelques heures sur une planète sans aucun souvenir de ces lieux. Elle présenterait son cas, elle savait qu'elle ne pourrait que laisser parler son coeur, avouer ses craintes et ses moments de doute, et espérer qu'ils verraient la sincérité de ses paroles. Ash tourna son regard vers le bûcher, s'avancant timidement, laissant tomber les barrières qu'elle avait élevé, elle faisait partie de cette communauté, et bientôt en serait un membre à part entière, elle ne devait pas se cacher. Elle s'approcha alors du bucher et s'en approcha à presque laisser les flammes lécher sa peau. Et après un long regard, laissa tomber dans le feu l'hologramme qu'elle avait gardé avec elle, regardant les flammes lécher un instant l'image de sa famille parfaite avant que tout ne s'effondre, avant que les flammes ne s'en emparent. De nouveau.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 464
MESSAGES : 59
AFFILIATION : Ordre jedi
Avatar : Jason Momoa
Crédits : nestie luv.

Profil
Inventaire:
Cérémonie du souvenir & Epreuves
Event I
Habituellement debout juste avant le lever du soleil. Cette triste journée ne faisait pas exception à la règle. Parti pour sa méditation quotidienne, il échappa à l’embrasement du bucher.  Il comprenait et respectait la démarche mais Sujay préférait l’intimité et la discrétion dans ce genre de situation. Evoluant dans la végétation locale, il trouva rapidement le rocher ou il prenait plaisir à s’installer pour méditer. Surplombant le temple, il aperçut la fumée qui s’élevait dans le ciel bleu. La cérémonie commençait à n’en pas douter. Fermant les yeux, il tenta de se plonger dans une plénitude qui peinait à se montrer, sans doute à cause des souvenirs qu’il partageait avec son ancien maitre.
Pourtant, il n’y avait pas de raisons pour se laisser perturber. Il faisait aujourd’hui un avec la force. Avait formé plusieurs padawans, dont Sujay qui avait fait le choix d’utiliser le cristal de son maitre pour lui rendre hommage. Il décrocha le sabre à sa taille et l’observa dans ses mains rugueuses.

Quelques minutes de plus s’échappèrent avant que Sujay ne cesse de se mentir : Cette journée ne pourrait être comme les autres et croire que son habituelle solitude pourrait l’aider à endiguer les émotions qui tentaient de se frayer un chemin dans son esprit était de la vanité.
Laissant échapper un profond soupire, le maitre jedi décida de retourner auprès des siens. Si le jedi n’avait rien qu’il ne souhaitait jeter dans le bucher, il pourrait se montrer utile durant les cérémonies.
Reprenant le chemin qu’il avait arpenté une heure plus tôt. Sujay  se glissa discrètement dans la cérémonie. En retrait des jedis qui rendaient leur dernier hommage. Son regard se posa un instant sur son vieil ami Kilian. Celui-ci était entouré… C’était une bonne chose, sa nomination récente au conseil allait ajouter un peu plus de poids et de soucis sur ses épaules. Sujay négatif ? Non. Simplement très pragmatique. Influencé par l’indépendance de son ancien maitre, le kiffar rendait des comptes au conseil mais suivait avant tout le cheminement de la force.
Ses yeux se posèrent sur les autres chevalier jedis présents et sur les initiés. Les jaugeant du regard, il croisa les bras sur son torse. Plus que jamais, l’ordre avait besoin de se reconstruire. De voir naitre des membres d’exceptions ou humbles qui permettraient, chacun à leur manière, d’ajouter une pierre à l’édifice ancien et sacré de l’ordre jedi.

Il n’avait pas l’intention de prendre un nouveau padawan, ce projet n’était pas à l’ordre du jour, il n’était pas assez avancé et Sujay devait surtout être prêt à partager son quotidien et son savoir avec une autre personne. Mais surtout, il devait prendre l’étoffe d’un père pour ce nouvel apprenti. Un rôle pieux et demandant une attention de chaque instant. Il était pratiquement certain que le deuil de son maitre l’empêchait de franchir à nouveau cet étape. A moins que la force en décide autrement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 284
MESSAGES : 534
AFFILIATION : Ordre Jedi
Avatar : Charlie Hunnam
Crédits : @greyguizmo

Profil
Inventaire: Deux sabres laser bleu & vert
Même si Kilian discutait avec Eshan et la jeune initiée à ses côtés, il gardait un œil sur la cérémonie et observait les Jedi venir les uns après les autres. Faire son deuil était important afin d’avancer et de ne pas se morfondre. Il fallait aussi endiguer toutes idées de vengeance ou de vendetta du cœur des plus jeunes comme des plus anciens. Lui-même aurait pu céder à ce type d’émotions, mais son esprit avait été occupé par d’autres éléments plus importants. La Force l’avait appelé pour le conduire sur cette planète. Un refuge pour les Jedi, en réponse à leur prière. Un lieu difficile d’accès, voire même impossible à atteindre sans les coordonnées exactes. L’espace autour de cette planète était chaotique, et même en ayant les coordonnées, il fallait être attentif à la force pour le franchir sans encombre. Le regard du maître fut attiré vers le bûcher par une brune, dont il avait senti la présence bien avant de l’apercevoir. Il avait dû la laisser seule pour répondre à l’appel de la Force, à un moment où sa présence aurait pu être indispensable. Mais ils étaient conscients tous deux de l’engagement que demandait leur choix de vie. Helia évita le regard du blond pendant plusieurs secondes, qui parurent une éternité pour l’intéressé. Il avait envie de la serrer dans ses bras, mais ce ne serait pas convenable… Ce n’était ni le lieu ni le moment pour le faire. Elle avait sur le visage cette expression indiquant clairement qu’elle avait des choses à dire.

_ « Non malheureusement la paix ne durera pas. Elle n’est pas dans la nature des Sith… d’autant qu’ils étaient en position… » Il s’interrompit pour ne pas prononcer les mots fatidiques reflétant simplement la réalité, avant de continuer. « Nous devons rester prudent malgré tout, et nous préparer rapidement. »

Le regard de Helia fit battre le cœur de Kilian plus rapidement. Un trouble qu’il dissimula habilement, tant il commençait à avoir l’habitude à présent. Leur relation n’était pas récente, et ils s’étaient déjà retrouvés dans des situations où ils ne devaient pas éventer leur secret. L’Ordre se reconstruisait, et les esprits n’étaient pas prêt pour un changement de règle.

_ « Espérons-le pour notre bien à tous. Je ferais ce que je peux pour aider l’Ordre, et le guider vers le droit chemin. De ceci je ne doute pas. »

Il remerciait intérieurement Helia pour les remerciements et les encouragements. Ces quelques mots valaient tous les discours à ses yeux, tant son avis comptait pour lui. Il était important qu’elle comprenne et accepte ce choix. Kilian aurait préféré la consulter, mais la décision s’était imposée à lui. Certains croyaient qu’il les guiderait à nouveau après avoir trouvé cette terre d’asile. Finalement il reprit la parole à l’attention de Helia.

_ « J’aimerais t’entretenir d’un sujet en privée si tu veux bien. » Il invita la jeune femme à le suivre, et se tourna vers Eshan et la jeune initiée. « Eshan à plus tard. Penses à ce que je t’ai dit. Et vous mademoiselle ne vous inquiétez pas, si vos instructeurs jugent que vous êtes prête c’est que vous l’êtes »

Il n’avait pas encore retenu le nom de tous les initiés, et peut-être ne le ferait-il jamais. Ce n’était guère facile de retenir tous les noms de tous les Jedi… Quoi que la situation simplifierait grandement cette tâche. Il s’écarta du groupe en compagnie de Helia, cherchant un coin isolé et à l’abri des regards indiscrets. Il salua Sujay au passage en croisant sa route, un geste rapide et poli.

[hrp : Kilian quitte la zone du bûcher avec Helia. Vous ne pouvez plus les voir, ni les entendre ]


Un Jedi utilise la Force pour la connaissance et la défense,
jamais pour l'attaque.
⊹ lumos maxima
Revenir en haut Aller en bas
Event 1 - cérémonie du souvenir
Tython
Ses yeux qui se baladaient sur les visages graves du groupe un peu plus loin repérèrent Eshan, une jedi qu’elle connaissait bien d’avant les derniers évènements. Elle lui fit signe d’approcher. Tout d’abord, Zafa pensa que ce geste ne s’adressait pas à elle. La korunnai avait tellement eu l’habitude de se déplacer comme une ombre ces derniers temps qu’elle avait oublié qu’elle n’était pas transparente. Elle jeta un coup d’œil par-dessus son épaule avant de constater que le geste lui était bien destiné. Elle se leva et s’approcha, laissant ses yeux observer le feu sur le chemin, alors que des jedi divers envoyaient des objets et des hologrammes dans les flammes. L’entreprise semblait être plus salvatrice pour les survivants qu’un hommage véritable pour les morts.

Arrivée à la hauteur des jedi et membres du conseil, Zafa, les salua d’un mouvement de tête respectueux sans rien dire. Ici, dans ce grand cercle de personnes importantes, la jeune initiée se sentait très petite et incroyablement maladroite. Maitre Vakarian lui adressa la parole pour la rassurer. En cette période difficile, beaucoup de jedi laissaient quelques fois échapper des paroles de réconfort. Zafa était surtout habituée à se faire répéter les principes jedi à chaque défaite et à chaque mort d’un compagnon. La tristesse ne pouvait qu’être temporaire. A l’issu de batailles faisant disparaitre quelques visages habituels était autre chose qu’un massacre ravageant presque l’entièreté des effectifs du temple…

Zafa hocha la tête « Merci maitre Vakarian. J’espère me montrer digne de votre confiance. » car finalement, Zafa, même si elle s’était remise physiquement et qu’elle s’était entraînée pendant ces derniers jours, n’avait pas tant peur de louper ses épreuves que de décevoir ceux qui l’avaient vu revenir du temple qui servait à présent de catacombe pour énormément d’autres initiés. Et s’ils étaient déçus de ne pas voir revenir une des meilleures ? Cette pression constante, avec la culpabilité qui l’envahissait des fois, avait entamé son estime depuis son arrivée sur Tython.

Une autre jedi avait rejoint le groupe, chevalier N’Dare qui glaça légèrement le sang de la jeune initiée avec son présage des plus sinistre. Malgré les paroles plus mesurées et réconfortantes du maitre du Conseil, la phrase du chevalier restait dans l’esprit de l’initée. Alors que maître Vakarian et elle, s’éloignèrent du groupe, Zafa garda son regard sur l’humaine jusqu’à ce qu’elle disparaisse de son champ de vision. La jeune initiée leva le visage vers Eshan « Avez-vous aussi ressenti une telle perturbation ? Est-ce un sentiment partagé par beaucoup d’autres jedi ? »   Zafa n’avait pas vraiment senti grand-chose. Ses sens, qu’ils soient physiques ou sa perception de la Force avaient été grandement perturbé quand elle était passée aussi près de la mort et qu’elle avait ressenti le massacre et la destruction du temple. Malheureusement, elle n’arrivait plus vraiment à faire confiance à ses sens depuis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 117
MESSAGES : 152
AFFILIATION : Tout
Crédits : @ronas
Event I
Le bûcher avait illuminé le ciel de Tython pendant de longues heures, presque aussi puissant que le soleil levé depuis un moment maintenant. La fumée s’évanouissait dans le ciel de la planète, tout simplement comme pour symboliser le départ des disparus. De nombreux Jedi avait jeté des objets divers et variés dans les flammes. Il y avait eu des larmes, des expressions de colère, de longues hésitations avant de recevoir du soutien… Ce fut un moment de profond recueillement et de discussion pour les membres de l’Ordre. Chacun vivait le deuil à sa manière. Isolé. Entouré. En pleur. Riant aux éclats. Aucune réaction n’était meilleure qu’une autre, et aucun jugement n’était prononcé. La Force sembla accompagner cette cérémonie pendant sa durée, et le bûcher brûla encore de longues heures après avoir stoppé son alimentation. Comme un signe ou un symbole. Lorsque le soleil fut au plus haut, sur les coups de midi, le Conseil attira l’attention des membres de l’Ordre. Il était temps de se restaurer, et de reprendre leurs activités quotidiennes. Les épreuves pour les nouveaux padawan et les futurs chevaliers allaient avoir lieu dans l’après-midi, et tout le monde était invité à y assister. C’était un choix personnel.

Les épreuves commencèrent une heure plus tard par les futurs chevaliers. Des combats prirent places entre plusieurs prétendants, suivis de tests plus ou moins difficiles. Les membres du conseil et les maîtres tournaient autour des candidats pour les observer et les interroger, interrompant parfois leurs actions. Des mines satisfaites accompagnées d’autres plus perplexes. Chaque candidat était ensuite appelé par le conseil dans une pièce à part afin de recevoir son verdict, en accord avec les nombreux observateurs présents. Puis ce fut le tour des initiés de tenter leur chance pour devenir padawan. Leurs épreuves paraissaient plus calmes en comparaison de celles des futurs chevaliers. On pouvait sentir leur doute et leur tension. Les premiers entrèrent dans une pièce où les épreuves les attendaient. Pour les initiés, seuls les membres de l’ordre pouvant prétendre à prendre un padawan était invité à y assister comme des spectateurs silencieux. Pour le conseil, la journée se terminerait sur la rencontre avec les nouveaux membres de l'Ordre, les futurs initiés. Une présentation privée, auprès des maîtres chargés de la formation des recrues.


Précision
Ceci sera le dernier message pour ce mini-évent. Les épreuves se poursuivent tout simplement, et vous pouvez broder autour de cet évènement. Puisque nous avons une initiée sur la forum qui souhaite devenir padawan, nous effectuerons son épreuve dans un topic à part afin de ne pas gêner ce sujet général. Attention tout participant à cette épreuve devra être silencieux, et seuls ceux pouvant prendre un padawan peuvent y assister.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Crédits : 300
MESSAGES : 100
AFFILIATION : République
Avatar : Maja Felicitas
Crédits : M. F.

Profil
Inventaire:
Event
A voir les deux jedi s’éloigner, la togruta ne peut s’empêcher de les observer un instant. Si elle n’imagine pas la force du lien qui les lie, elle n’a pu ne pas remarquer qu’il existe un lien étroit entre eux. Evidemment ce n’est pas la togruta qui ira faire une quelconque remarque. Pour l’instant elle se contente d’observer, d’être une simple amie.

Peut-être qu’un jour les lèvres scellées des amants lui expliqueront…

La voix douce de l’initiée la fait sourire, l’un de ses sourires à la fois triste et rassurant. Il n’est nul besoin de savoir déchiffrer le langage d’un enfant pour entendre ses peurs. Un pied dans l’enfance et un pied dans l’adolescence. La korunnai s’inquiète des peurs des adultes. L’ombre d’un danger rôde, le côté obscur ne s’éloigne pas tellement.

« Beaucoup de jedi ont effectivement senti un danger qui nous menace et le côté obscur ne connait pas vraiment la paix. Nous sommes affaiblis en nombre et en mental. Et l’ennemi le sait. C’est pourquoi nous devons nous réoorganiser. Etre prêts pour leur tenir tête. Et c’est pour cela que tu dois oublier tout cela pour l’instant et ne pas te laisser mener par des pensées qui pourraient t’empêcher de faire au mieux durant les épreuves. »

Elle sait néanmoins que la demoiselle a été bien touchée par l’attaque du temple mais il lui faut désormais faire face et obtenir le rang de padawan. Intéressera-t-elle un maitre ? La togruta n’en doute pas. C’est d’un sourire qu’elle encourage l’initiée.

« Tu réussiras ce soir, aie confiance en la Force. »

Et dans un murmure elle ajoute.

« Laisse la te guider elle te dira où aller. »

Son regard se détourne, apercoit Sujay ami proche de Killian, puis revient au brasier, dont les flammes s’élèvent face à elle.

Elle soupire en se rémémorant les mots de Killian.

Il a bien raison.

Il est temps de tourner la page.

« Je viendrai te voir. »

Elle regarde l’initiée et lui sourit.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars: Echoes of the Force :: Tython-
Sauter vers: