10 - Les Mandaloriens


 

 :: Annexes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

10 - Les Mandaloriens

avatar
Crédits : 117
MESSAGES : 152
AFFILIATION : Tout
Crédits : @ronas
Les Mandaloriens

C’est un groupe de nomades dont les membres proviennent de plusieurs espèces et plusieurs genres, et se rassemblent autour d’une culture commune et d’un clan. Cette culture tourne autour de la notion de combat, et la guerre représente une source d’honneur et de fierté pour la communauté. Le chef des mandaloriens est nommé « Mandalore ».

Culture
Les origines de la culture mandalorienne remontent à la race des Taung, qui était à l’origine comme société de combattants religieux avec des lois et des coutumes appelés « Les canons de l’honneur ». La guerre était pratiquée comme un rituel pour leurs multiples Dieux, avant de devenir un Dieu en elle-même. Elle fut personnifiée par Kad Ha’rangir le Dieu destructeur. Dans leur mythologie, les mandaloriens croient que ce Dieu destructeur représente une opportunité de changement par la destruction en opposition à Arasuum, la personnification de la stagnation et de l’inactivité. La plupart des conflits mandaloriens sont vus comme des guerres saintes d’où le nom de « Croisades mandaloriennes ». La majorité des Taung ont disparus après les grandes guerres Sith, et les mandaloriens acceptèrent toutes les autres espèces dans leurs rangs. Ces derniers furent acceptés de la même manière que les plus anciens nés dans la culture. Cette notion se transforma pour devenir la définition d’un « mandalorien » que l’on connait. Les mandaloriens sont liés par une culture unique et non par la race. Ils pensent que chacun se définit par ses actions et non par les circonstances de sa naissance.

Au centre de la culture mandalorienne, on trouve le « Resol’nare » signifiant les six actions. Ces dernières définissent un mandalorien, et ceux souhaitant devenir un mandalorien doivent s’y plier. Le « Resol’nare » se compose de six règles à suivre :
    ● Porter une armure
    ● Parler le langage mandalorien
    ● Se défendre aux côtés de sa famille
    ● Contribuer aux besoins de son clan
    ● Se rallier à Mandalore lors d’un appel
    ● Elever les enfants dans la voie des mandaloriens.

Les mandaloriens, étant des nomades depuis leurs origines, considèrent un monde conquis comme leur demeure. C’est une tradition qui a continué même après la conquête de Mandalore, qu’il considère comme leur planète natale, autant par respect des anciennes coutumes que pour éviter d’offrir une cible unique à leurs ennemis. Certains mandaloriens n’ont jamais mis le pied sur Mandalore.

Les mandaloriens ne possèdent pas de fêtes liées aux saisons ou aux changements liés à l’environnement d’une planète. Leurs festivités tournent autour du cycle de la vie : la naissance, l’âge de la maturité, le mariage et la mort. Les disparus ne possèdent pas de tombe à cause de leur vie de nomade, et les mandaloriens pratiquent la crémation. L’enterrement est un signe de respect pour les mandaloriens, autant envers les leurs qu’envers leurs ennemis. Par tradition, les mandaloriens récitent le nom de leurs proches disparus avant de dormir pour se souvenir d’eux.

Après les guerres mandaloriennes, ils quittèrent leur mode de vie lié à la guerre, la conquête et la gloire pour devenir des mercenaires et des chasseurs de prime. Cela ternit l’image des mandaloriens, qui ne furent plus considérés que par ces fonctions. Les mandaloriens occupent aussi des postes de garde-du-corps, barman, fabricant d’arme, fermier… Mais tous sont entraînés au combat, et ils sont capables de constituer une armée en peu de temps. Les mandaloriens sont plus sociables que le pense le reste de la galaxie tant que l’on suit un certain nombre de règles en leur présence :
    ● Parler avec franchise et honnêteté
    ● Accepter la viande offerte. Un grand signe de respect pour un peuple nomade, manquant parfois de denrées
    ● Regarder son interlocuteur droit dans les yeux
    ● Enlever ses bottes en rentrant à l’intérieur des maisons
    ● Payer ses dettes
    ● Ne pas tenter de séduire un mandalorien de sexe opposé à moins d’être prêt à rejoindre les mandaloriens
    ● Respecter les aînés


Société
Les mandaloriens accordent peu d’importance au lieu de naissance et à la citoyenneté, et ils ne possèdent pas ce statut au sens des règles républicaines. C’est une méritocratie, où seuls les actions et les réussites déterminent l’importance d’un individu dans le clan. Chaque clan est dirigé par un chef, choisi parmi les aînés les plus sages. Il n’existe pas de gouvernement, et les mandaloriens préfèrent la coopération et la loyauté à toute autre forme de règlement. Tous les mandaloriens doivent se soumettre à Mandalore, reconnu comme le seul et unique leader de tous les mandaloriens. Il n’existe pas d’édifice ni d’institution, et toutes les décisions se discutent autour d’un verre. L’individu est oublié au profit de la poursuite d’un but commun, et les mandaloriens sont prêts à tout pour atteindre ce but. En tant qu’armée, il n’existe pas de structures hiérarchiques définies et chacun gère ses priorités selon le bien commun en oubliant ses propres envies. Cette flexibilité a contribué à leur succès en tant que mercenaires.

Le sexe ne signifie rien dans la société mandalorienne, et leur langage ne présente aucune différence entre le masculin et le féminin. Homme et femme sont traités sur un pied d’égalité, même si ils occupent des rôles différents. Les hommes doivent devenir des guerriers et sont responsables de l’entraînement de leur fils. Les femmes doivent posséder le même niveau de compétences martiales et entraîner leur fille. On attend aussi d’elles qu’elles soient capables de cuisiner et de prendre soin des enfants. Les femmes sans enfant combattent aux côtés des hommes sur le champ de bataille. En accord avec cette mentalité, la femme mandalorienne est choisie pour sa force et son endurance plus que pour sa beauté et sa grâce. Le terme « délicat » est une insulte pour les mandaloriens et il entraîne toujours une confrontation. Les mandaloriens possèdent un grand sens de l’hospitalité pour les leurs, ainsi qu’une loyauté sans faille. Deux mandaloriens, même inconnus l’un de l’autre, s’entraideront toujours.
Les bijoux et les possessions sont réduits au minimum pour les mandaloriens, mais les tatouages sont fréquents.

Famille
Contrairement à leur image rude, les mandaloriens chérissent leur famille et montrent beaucoup d’affection pour leurs proches. Dans la société mandalorienne, les mariages sont considérés comme important et doivent durer tout une vie. Il s’organise vers l’âge de 16 ans généralement. Un mariage est une cérémonie privée entre les deux futurs époux, où ils récitent un vœu commun « Nous ne formons qu’un ensemble, nous ne sommes qu’un quand nous sommes séparés, nous partageons tout, nous élèverons des guerriers. ». Ce vœu peut être échangé en personne, par message ou par comlink à travers la galaxie. La cérémonie est privée, mais la famille et les amis célèbrent le mariage par la suite au cours d’une fête. Malgré l’importance de la fidélité, le partenaire ayant fauté pendant une longue séparation sera pardonné tant qu’aucun enfant ne naît de cet adultère. Le divorce est une chose rare mais il existe pour des raisons comme l’abandon ou l’échec de l’union. L’homosexualité et les mariages de ce type semblent être acceptés par les mandaloriens.

L’adoption est extrêmement commune dans la culture mandalorienne, à tel point que même des adultes peuvent être adoptés. A cause de leur connexion à la guerre, les veuves et les orphelins sont devenus un fait habituel dans la culture mandalorienne. De ce fait, les hommes sont toujours bien accueillis voir nécessaires. Le rituel d’adoption est aussi simple que la cérémonie de mariage. Les orphelins des peuples vaincus sont souvent adoptés au lieu d’être simplement tué.
Le couple peut aussi choisir d’avoir un enfant de façon naturel. Si le premier né est un garçon, le couple attend généralement huit ans avant d’en concevoir un second. A cet âge, le garçon peut alors débuter son entraînement militaire et de survie de cinq ans en compagnie de son père. Si le premier enfant est une fille, le couple va tenter d’avoir très rapidement un garçon. Même si les filles ont tendances à rester auprès de leur mère, une famille avec uniquement des filles les entraînera comme un garçon. Les enfants des deux sexes apprennent les premières leçons de leur mère. De ce fait, l’importance des capacités de cette dernière s’avèrent critique. Les mandaloriens sont élevés dans la loyauté au clan, la discipline, le courage et le respect de leur héritage. A l’âge de 13 ans, les enfants subissent le rite de passage où l’on teste leurs capacités. Ce rite permet de les déclarer adulte dans la société mandalorienne.

Armure
L’armure est un point central de la vie d’un mandalorien. Elles se transmettent de générations en générations, et sont considérés comme des objets de grande valeur. L’armure est un signe distinctif permettant de différencier les clans ou les espèces. Les peintures de l’armure représentent le but du mandalorien. Le blanc pour la justice, le doré pour la vengeance… Attention cependant certains mandaloriens décorent leur armure simplement par envie ou par goût.

Histoire

Les mandaloriens ont été fondés par l’espèce humanoïde Taung, originaire de la planète Coruscant. D’intenses combats les opposèrent aux treize nations humaines de Coruscant des millénaires avant la création de la République, et lorsqu’un volcan entra en éruption et assombrit le ciel de la planète, ils prirent le nom de guerriers de l’ombre. A cause des effets dévastateurs du volcan, les Taung durent évacuer la planète et se réfugièrent sur le monde de Roon. Sous la direction d’un chef de guerre, nommé Mandalore le premier, ils envahirent une planète de la bordure extérieure en 7000 BBY qu’ils nommèrent Mandalore, en l’honneur de leur leader. Les Taung prirent le nom de Mandalorien, et ils furent rapidement considérés comme les meilleurs combattants de la galaxie. Ces combattants, nommés des Croisés, étaient connus pour leurs épées tranchantes ainsi que leur code d’honneur très strict ; de plus, ils portaient des armures complètes et différentes d’un soldat à un autre.

Pendant 400 ans, les mandaloriens restèrent dans le secteur de Mandalore en s’emparant des planètes alentours. Par la suite, ils entamèrent la conquête d’autres secteurs au travers de croisades. Ils affrontèrent l’espèce des Nevoota, qu’ils décimèrent. Cet affrontement marqua le début d’une culture plaçant la guerre comme idole et déesse. La guerre fut personnifiée par le Dieu destructeur, Kad Ha’rangir. Durant leur croisade, ils libérèrent des esclaves sur Iskalloni, et les accueillirent au sein de leur culture avant de s’attaquer à la planète Basilisk. La République galactique répondit à l’appel de cette dernière. Cette guerre fut la première opposition entre la République et les mandaloriens. Ils remportèrent la victoire mais la planète fut dévastée. Avec les années, les habitants de Basilisk emprisonnés par les Mandaloriens devinrent de simples montures, après une dégénérescence dues à leur captivité.

La grande guerre des Sith
En quête de nouveaux défis, les mandaloriens s’enfoncèrent dans les territoires républicains. Ils s’attaquèrent au système de l’impératrice Teta avant de se retrouver face à Ulic Qel-Droma à la tête des Krath. L’ancien Jedi vainquit le chef des mandaloriens, et s’arrogea leur loyauté. Ils se joignirent à l’affrontement entre la République galactique et les Sith sous la direction de Ulic Qel-Droma et Exar Kun. Avec l’aide des mandaloriens, les Sith remportèrent de nombreuses victoires très rapidement. Ulic conduisit les mandaloriens sur Coruscant, et envahit la planète. Malheureusement, ils furent trahis par les Krath. Mandalore feignit la loyauté envers Aleema Keto, chef des Krath, et demanda l’aide d’Exar Kun pour délivrer Ulic Qel-Droma, prisonnier de la République. Par la suite, les mandaloriens furent envoyés sur Onderon où une violente bataille prit place contre la République galactique, venue en renfort de la planète. Durant la bataille, les mandaloriens changèrent de chef après la mort du précédent. Une nouvelle fois le titre de mandalore fut pris par un autre combattant.

Les guerres mandaloriennes
Pendant 20 ans, après la défaite d’Exar Kun et d’Ulic Qel-Droma, la paix s’installa dans la galaxie. De son côté, Mandalore entreprit de reconstruire les clans mandaloriens, considérablement diminués pendant la guerre. Comme de nombreuses espèces originales des mandaloriens étaient mortes, tel que les Taung, Mandalore intensifia drastiquement ses efforts de recrutement et il accueillit toutes les races aliens souhaitant se joindre à la culture mandalorienne. Il construisit les bases de l’Unité lors de l’entraînement des nouveaux mandaloriens. Leurs rangs grandirent rapidement, et dans un souci d’unité, les combattants portèrent une armure identique. A cette période, les mandaloriens continuaient de croire que leur dernière grande guerre prophétisée des années plus tôt allait bientôt se produire. Mandalore se lança alors dans une campagne sur la bordure extérieure aux frontières de la République galactique. Les mandaloriens obtinrent rapidement un territoire plus vaste que celui des Hutts. Durant cette expansion, les mandaloriens exterminèrent 90% des Cathars. En 3964 BBY, les mandaloriens entrèrent en conflit direct avec la République galactique. Les attaques des mandaloriens furent expéditives, et ils n’hésitèrent pas à bombarder des villes entières quand les troupes de la République se comportaient comme des lâches à leurs yeux ( positionnées au cœur des agglomérations en espérant que les mandaloriens épargneraient les civils ). Les mandaloriens semblèrent sur le point de gagner leurs croisades grâce à leurs tactiques féroces. Mais l’arrivée de Jedi, sous les ordres de Revan, inversa cette tendance. Revan prit la tête d’une partie des armées de la République, et il repoussa les forces mandaloriennes. En 3960 BBY, la bataille finale se déroula dans l’orbite de Malachor V. La flotte mandalorienne fut détruite. Revan vainquit le leader des mandaloriens. Ces derniers se rendirent sans aucune condition.

Les guerres noires
Après leur défaite, sans leader pour les rassembler, les mandaloriens se séparèrent et s’éparpillèrent dans la bordure extérieure. Vaincus et aigris, beaucoup de mandaloriens se tournèrent vers les professions de chasseurs de prime et de mercenaires pour survivre. Ces combattants devinrent plus intéressés par les crédits que les questions d’honneur et de moralité, et perdirent un peu les valeurs des mandaloriens. D’autres devinrent gladiateurs, pirates ou bandits. Certains de ces bandits possédaient même un avant-poste sur Kashyyk pour chasser les wookies.

Une nouvelle guerre éclata dans la galaxie contre Revan, revenu en Seigneur noir des Sith de son voyage dans les régions inconnues. Après sa capture et son lavage de cerveau, Revan fit la rencontre de Canderous Ordo. Ce dernier était un mandalorien survivant de la précédente guerre. Ordo accompagna Revan. Quand ce dernier retrouva la mémoire, il rendit le masque de « Mandalore »,gagné les années précédentes, à Ordo avec pour instruction de réunir les clans mandaloriens éparpillés dans la galaxie. Il informa aussi Ordo que les Sith avaient été à l’origine des guerres mandaloriennes en manipulant leur précédent leader. Ce fut une longue quête pour Ordo afin de réunir les clans mandaloriens sous une seule et unique bannière. Il dut prouver sa valeur à de nombreuses reprises, et parcourir la galaxie. Une fois réuni, les mandaloriens luttèrent contre le triumvirat Sith et participèrent à la guerre civile sur Onderon. Ils aidèrent même la République à repousser la flotte Sith sous le contrôle de Darth Nihilus.

La grande guerre galactique
Malgré les efforts d’Ordo, les mandaloriens restèrent fragmentés pendant près de trois siècles. Cela changea en 3661 BBY, après le retour de l’Empire Sith dans la galaxie. L’Empire tenta d’engager les mercenaires et chasseurs de prime mandaloriens sans succès. Il mit en place un autre plan visant à aider un gladiateur mandalorien sur Geonosis à acquérir le titre de « Mandalore » et de devenir un pion de l’Empire. Ce plan fut mené à exécution et conduisit au blocus de la voie Hydienne par les mandaloriens. Le blocus fut brisé par une flotte de contrebandiers avec l’aide de la République. Dans le but de restaurer la fidélité des mandaloriens, Mandalore mit en place une compétition appelé la « grande chasse » dans toute la galaxie. Un nouveau Mandalore, vainqueur de la chasse, abattit l’ancien leader mais il maintint l’alliance avec l’Empire Sith contre de l’argent. Une faction de mandaloriensn souhaitant suivre la voie de Ordo, se battit aux côtés de la République. Après le traité de Coruscant, le clan Varad quitta les clans réunis et attaqua la République et l’Empire en même temps.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Star Wars: Echoes of the Force :: Annexes-
Sauter vers: